Invitée à repenser son aménagement pour accompagner les nouveaux modes de travail hybrides et collaboratifs, l’entreprise cherche désormais le bon équilibre entre optimisation des espaces et efficacité opérationnelle, tout en veillant à son attractivité et au bien-être des collaborateurs. Collectée en tous points de l’écosystème, la data participe de cette agilité, en délivrant une analyse précise, fiable et objectivable des services, des comportements et systèmes d’exploitation. 

À l’heure de la reprise, rejouer la carte du collectif se réclamera pour beaucoup d’entreprises d’un vrai jeu d’équilibriste. Réinsuffler la dynamique collaborative d’un côté, préserver la santé des salariés de l’autre…, deux notions qui pourraient s’avérer incompatibles à défaut d’un aménagement réfléchi du workplace, d’une transition managériale, d’anticipation, d’analyse et de compréhension précise des usages. Ainsi s’annonce le défi, pour les organisations en quête du meilleur modèle de travail post-crise, de réinventer le bureau via de nouveaux formats hybrides, en mesure d’accueillir des collaborateurs avides d’interactions et de travail en équipe. « Convaincus par le bien-fondé du travail à domicile, les salariés n’en seront pas moins en recherche de lien social en jours de présentiel, observe Carmen Berbegal, directrice corporate d’Actiu, concepteur et fabricant espagnol de mobilier de bureau. Par sa structure agile, son ambiance et son design, l’environnement de travail devra décliner tout un ensemble de codes à la fois motivants et rassurants pour enrichir l’expérience, développer le sentiment de sécurité et d’appartenance des occupants. » Si l’optimisme est de mise, le bien-être des collaborateurs en sera le moteur, estime la responsable. 

Esthétique et fonctionnalité : sur un pied d’égalité

Parce que l’attractivité dépend en partie du mobilier déployé dans les espaces, faire du beau pour faire du beau ne suffira pas, poursuit Carmen Berbegal : « Si le choix d’une ambiance tendance et agréable est important, l’équipement doit d’abord correspondre aux nouveaux modes de travail agiles qui favorisent la création, la concentration, l’émulation du travail collaboratif. En ce sens, on privilégiera davantage des éléments flexibles et modulables, qui permettent d’orchestrer une réunion au pied levé, d’organiser un événement ou de suivre une visioconférence, par exemple. À l’opposé de formats rigides et standardisés, les espaces doivent encourager les personnes, la flexibilité, les idées. » Panneaux décoratifs acoustiques, tables auxiliaires, gradins modulaires…, un aménagement ergonomique et fonctionnel sera le reflet de l’engagement de l’entreprise en matière de santé et de mobilité des occupants ; un investissement essentiel pour compenser les contraintes physiques et morales du télétravail. « Parler bien-être, c’est soigner l’enveloppe, mais c’est aussi considérer une mosaïque de paramètres pas toujours visibles mais indissociables du bien-être et de la prévention sanitaire, ajoute la responsable. « Repenser l’aménagement, aussi qualitatif soit-il, sera donc contre-productif s’il n’est pas accompagné d’une réflexion autour de son usage et du confort intérieur. De la qualité de l’air au bruit ambiant, de la température à l’occupation des surfaces partagées, une gestion efficiente du workplace exigera une mesure fine et quantitative des espaces ». Dans cette ambition, le déploiement de capteurs intelligents offrira autant de points de compréhension spécifiques, chacun reliés et décryptés au cœur d’un même noyau digital. 

personna-2.jpg
Carmen Berbegal, direc­trice corporate d'A.ctiu

Une mine de connaissances pour doper l’expérience

Dans un contexte de croissance toujours plus importante des outils connectés, mobiles et solutions d’exploitation digitales, une harmonisation des données issues des quatre coins du bâtiment s’avère dès lors essentielle pour tirer parti d’un nouveau mode de gouvernance, au bénéfice de toutes les parties prenantes. « La data collectée, analysée et reportée par la plateforme collaborative permet une meilleure connaissance du comportement des occupants dans les espaces, mais également une prise de décision rapide quant à l’ajustement des besoins en temps réel, détaille Carmen Berbegal. Si cette notion de réactivité est déterminante pour les prestataires de services et les responsables de l’environnement de travail, en découlera des répercussions favorables sur le bien-être des utilisateurs, la productivité et la performance de l’entreprise. » Alors que la sécurité des personnes dépend toujours de protocoles de distanciation et d’une orchestration optimum des ressources pour respecter un certain niveau de densité dans les open-spaces ou les salles de réunion, la gestion du workplace ne souffre en outre aucune approximation. Appliquée à l’exploitation du bâtiment, la plateformisation agira également comme un outil en accord avec la politique de l’entreprise, gage de contrôle de son impact environnemental, d’un environnement sain, efficace et durable. Dans cette approche centrée sur l’humain, managers, prestaires et collaborateurs sont naturellement invités à interagir, connectés à la colonne vertébrale du bâtiment : grâce aux données disponibles, à chacun la capacité de rechercher, réserver, évaluer les espaces, les services associés, ou même réaliser des rapports d’incidents en fonction de sa problématique. Imbriqué dans son écosystème, l’utilisateur devient acteur de la performance opérationnelle et servicielle de l’entreprise, dont l’attractivité dépend avant tout de cet équilibre.

GAIA, la plateforme intelligente dédiée aux espaces haute performance

img-2-pdm-actiu.jpg

GAIA by Actiu® est une plateforme IoT dédiée à l’amélioration continue des services et du bien-être des collaborateurs, qui transpose de manière technologique le savoir-faire acquis par le groupe depuis plus de 50 ans. Colonne vertébrale du workplace, la solution intègre des capteurs répartis dans les espaces de travail qui fournissent des données sur l’utilisation du bâtiment et les conditions environnementales, afin d’optimiser les espaces et contribuer à l’équilibre entre le bien-être des personnes et le bâtiment intelligent. 

GAIA by Actiu® propose un tableau de bord simple, visuel et intuitif, qui comporte plusieurs fonctionnalités : analyse des données, gestion des graphiques, affichage et informations des plans et leur surveillance. Elle contient également des cartes de localisation de chaleur d’occupation, les taux de confort d’ambiance, des notifications d’alertes et d’incidents, la gestion de contenu et son analyse.

AGILE, la collection dédiée à la flexibilité des espaces

encadrE-1-actiu.jpg

Pour équiper les espaces, Actiu lance Agile Collection, un ensemble de solutions de mobilier dédiées à l’adaptation des espaces de travail hybrides. Des éléments mobiles et flexibles qui permettent de configurer rapidement et facilement l’environnement de travail pour favoriser le travail collaboratif. 

Qui sommes-nous ? 

Fondée en 1968 par Vicente Berbegal à Castalla, Alicante, Actiu est la première entreprise espagnole en matière de conception et de fabrication de mobilier pour les espaces de travail et d'accueil. L'entreprise mise pleinement sur le R&D, la qualité, l'innovation et le design. Nous accompagnons nos clients dans leur quotidien en leur offrant une expérience forte, en comprenant comment concevoir des solutions qui améliorent le bien-être des personnes dans leurs interactions avec les espaces. Actiu met également en avant le concept Cool Working, qui consiste à équiper les espaces de travail des entreprises en pleine transformation culturelle, dans le but d'améliorer la productivité et la satisfaction des employés.

Logo_actiu.png