Profession

Buzzy Ratios 2017

Combien coûte un poste de travail en 2017 ?

La rédac | 12 octobre 2017 |

© Kinnarps
L'édition 2017 des indicateurs Buzzy Ratios de l'Arseg vient de paraître ! À partir de ces nouvelles données, l'association dévoile et analyse les principaux postes de coûts liés à l'environnement de travail.

Avec 12 655 € par poste installé (15 080 € en intégrant le poste voyages et déplacements professionnels), le coût global du poste de travail reste relativement stable. L'année dernière il s'elevait en effet à 12 352 € (15 318 € en intégrant le poste voyages et déplacements professionnels).

L’immobilier pèse toujours aussi lourd : près de la moitié du cout global (hors déplacements), avec un niveau de loyer réel (valeur faciale, quotes-parts et charges non différenciables) en augmentation de 2,4 %. Mais la fiscalité est stable, autour d’une centaine d’euros du m² de surface utile ou locative (y compris la taxe sur les bureaux en Île-de-France). À ce sujet, il est à noter qu’en 2017 aura lieu la révision de la valeur locative des locaux professionnels, la valeur n’ayant pas été revue depuis 1970, et que même si le niveau global de recettes fiscales n’augmentera pas, les taxes seront re-réparties entre les sociétés imposées, en fonction d’un facteur géographique tenant compte des prix de l’immobilier locaux.

 

 

Côté poste de travail, les surfaces allouées aux collaborateurs restent à peu près les mêmes, à 18,9 m² SUBL par poste installé et un ratio d’occupation sensiblement le même que l'an passé, à 89 %. L’occupation semble avoir atteint un optimum qui sera peut-être plus remis en question par l’évolution des modes de travail connue par les entreprises et ses conséquences (travail délocalisé, réduction du nombre de positions de travail mais augmentation de leur variété, ouverture vers l’extérieur avec le corpoworking, etc.).

 

Exploitation : l’électricité en légère baisse et la sécurité à un niveau inquiétant

La famille des coûts d’exploitation n’a connu qu’une très légère baisse, passant de 97 € HT en 2015 à 93,5 en 2017. Les observations dans le détail se portent surtout sur l’électricité, qui connait une baisse de son ratio en €/m² mais qui semble due plus au levier des consommations (-4,5 %), que celui du coût unitaire du kWh. L’autre baisse notable en exploitation est celle du ratio sécurité/sûreté : celui-ci chute sur le ratio en euros par poste par rapport à l’an dernier… Une baisse au global qui peut s’expliquer par une utilisation plus courante de matériel qui peut partiellement substituer le recours à des agents. Le coût de ces technologies de surveillance est d’ailleurs de plus en plus abordable. Concernant la composante humaine, son coût augmente, mais relativement peu au regard des efforts de professionnalisation initiés par l’Etat et les professionnels du secteur, qui est depuis plusieurs années soumis à rude concurrence et souffre de certains abus (voir brève Club Sécurité du WPM de novembre).

Du côté des évolutions futures des coûts d’exploitation, le traitement des déchets, en légère hausse (de 28 à 31€HT/poste en 2016) est un poste dont le coût pourrait continuer à progressivement augmenter avec l’application du décret « 5 flux » (entré en vigueur le 1er juillet 2016) concernant maintenant tous les sites de bureaux de plus de 20 salariés.

 

Et pour la suite de cet article, rendez-vous dans le numéro de novembre de Workplace Magazine p.24

 

 

Quid des Buzzy Ratios

Les Buzzy Ratios continuent, d’année en année, à s’affirmer en tant qu’indicateurs de référence de l’environnement de travail. Ces indicateurs de l’Arseg sont construits à partir d’un panel de près d’1,8 million de m² et plus de 90 000 postes, soient près de 120 sites représentatifs des secteurs d’activités, tailles d’établissement et régions de France. Les ratios permettent ainsi aux participants de se benchmarker et aux professionnels du métier d’obtenir des moyennes précises sur les postes d’un budget type de DET. Ces valeurs donnent une indication de prix de marché (coûts et consommations moyens) qui sont utiles au benchmark de son budget réalisé (communication avec sa direction, priorisation des actions à mener, etc.) ou à la réévaluation de ses prestations (modification du périmètre ou renégociation).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Avis d'expert

    Repenser l’évaluation des services : de la « qualité » à la « pertinence située »

    La notion de qualité des services est insuffisante et porteuse d’effets contre-productifs. Et si nous commencions à apprendre à évaluer les services avec un autre vocable ? Les explications de Xavier Baron.

    27 août 2018

  • Interview

    « De la coordination à la coopération »

    Le laboratoire d’intervention et de recherche Atemis accompagne les entreprises et les organisations pour penser et construire de nouvelles trajectoires de modèles économiques. Retour avec Patrice Vuidel, consultant-chercheur associé, sur les ...

    31 juillet 2018

  • Tendances

    La course aux services a-t-elle un sens ?

    La palette de services proposés aux collaborateurs ne cesse de s’élargir. Les entreprises ne manquent pas de communiquer sur le dernier service mis en place, quitte à se lancer dans une surenchère. Mais après quoi courent-t-elles ?

    24 juillet 2018

Dossiers de la rédaction
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...
  • 1 janvier 2016

Services et Produits