Profession

Étude

Les Français et le travail à distance

La rédac | 18 juin 2018 |

.
Dans une nouvelle enquête, l'Observatoire Enedis et Harris Interactive se sont intéressés à la question du travail à distance. Il s'agissait d'identifier dans quelle mesure le télétravail peut ou non constituer une réponse aux nouvelles demandes d'organisation du travail. Et, le cas échéant, à quelles conditions ?

Un actif sur deux (51 %) serait séduit par une combinaison de travail à distance, chez lui, et de temps passé sur son lieu de travail, quand 14 % souhaiteraient tout simplement travailler uniquement de chez eux et 34 % uniquement au sein de l'entreprise. C'est précisément cette alternance entre télétravail et temps passé en entreprise qui semble attirer les actifs, et notamment ceux qui pratiquent actuellement le travail à distance : 65 % d'entre eux montrent une préférence pour la combinaison des deux modes de travail contre 12 % se voyant travailler uniquement de chez eux. Invités à se prononcer à propos du télétravail, les Français évoquent les conséquences positives d'une telle organisation : gain de « temps » et « liberté ». La dimension « pratique » du télétravail ressort d'autant plus chez les personnes ayant déjà expérimenté cette modalité : ces Français évoquent spontanément l'« efficacité », l'« autonomie », la « liberté » le « confort » ou encore la « flexibilité ».

 

Gare à la solitude

Cependant, ces avantages perçus ne vont pas sans quelques écueils. Si les Français associent spontanément au télétravail une opportunité de mieux articuler vie professionnelle et vie privée, il s'avère que dans la pratique, 56 % des actifs qui travaillent à distance considèrent comme un risque majeur de voir la frontière entre vie professionnelle et vie privée devenir plus floue. Si ces personnes travaillant à distance se montrent moins inquiètes quant à la possibilité de travailler sur un projet collectif (39 %), elles mettent en revanche en garde contre le possible sentiment de solitude (49 %), contre le moindre sentiment d'appartenance à l'entreprise qui pourrait découler de ce mode d'organisation du travail (41 %). Dans une moindre mesure, ces personnes soulignent également la nécessité de repenser la régulation du travail pour éviter toute surcharge (37 %). En termes de conditions préalables à la bonne mise en place du télétravail, la priorité est donnée à un équipement technologique adéquat (ordinateur, téléphone portable) selon 60 % des télétravailleurs. En complément à cette condition technique, la confiance nécessaire entre l'entreprise et le salarié est un prérequis à leur yeux (42 %), tout comme la confiance entre le responsable hiérarchique et le salarié qui souhaite télétravailler (33 %). Enfin, il parait d'autant plus évident aux yeux de ceux qui expérimentent déjà le travail qu'un calme suffisant chez le salarié est une condition préalable à la bonne mise place du travail à distance (33 % vs. 27 % auprès de l'ensemble des Français).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...
  • 1 janvier 2016

Services et Produits