Immobilier et exploitation

Benchmark

Où se trouvent les bureaux les plus chers du monde ?

La rédac | 10 février 2018 |

Hong-Kong a supplanté Londres et devient le marché de bureaux le plus cher au monde.
Hong-Kong est désormais le marché de bureaux le plus cher au monde selon l’étude annuelle "Office space across the world" publiée par Cushman & Wakefield.

Après l’étude de 215 marchés de bureaux dans 58 pays, le constat est sans appel pour les experts de Cushman & Wakefield : Hong-Kong a supplanté Londres. L’offre limitée et une forte demande des entreprises de la Chine continentale ont fait grimper les coûts (+5,5 %, soit 27 431 $). La hausse des loyers pousse un nombre croissant de multinationales à déménager dans des secteurs excentrés et moins onéreux. A contrario, les coûts ont chuté de 19 % en un an à Londres, essentiellement en raison de la dépréciation de la livre sterling. Les coûts ont également diminué à Paris, classé dans le top 10, en étant presque moitié moins chère que Londres. Parallèlement à la hausse des coûts d’occupation, la densité sur le lieu de travail (nombre de collaborateurs travaillant dans un espace donné) a également augmenté à l’échelle mondiale au cours de l’année 2017. Dans les grandes métropoles comme New-York, Londres, Tokyo et Hong-Kong, les employeurs cherchent à gérer au mieux l’accroissement de leurs effectifs tout en tirant le meilleur parti de l’aménagement de leurs locaux.

 

L’étude met par ailleurs en avant les tendances qui impactent déjà le classement. L’impact phénoménal des technologies a donné naissance à une nouvelle génération d’entreprises moins attachées aux grandes métropoles internationales que ne le sont les banques et les institutions financières : Paris marque sur ce point et à nouveau sa différence avec un attachement des entreprises de la net économie au marché du QCA parisien. La livraison d’immeubles hyper qualitatifs et centraux tirant les valeurs locatives à la hausse, Paris devrait donc remonter dans le classement 2018. Auteure de l’étude, Sophy Moffat du département Études EMEA chez Cushman & Wakefield commente : « à l’ère du numérique, les villes secondaires s’affirment progressivement comme des concurrentes, ce qui était impensable à l’ère industrielle. Derrière les marchés mondiaux établis, des agglomérations telles que Stockholm, Austin et Séoul gagnent des places au classement en fonction des coûts. Désormais 21ème sur notre liste, Austin qui devient un pôle technologique à part entière, reste 40 % moins chère que la Silicon Valley ».

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...
  • 1 janvier 2016

Services et Produits