La crise sanitaire a été un véritable levier d’accélération pour la pratique du télétravail. Si, selon l’Insee, seulement 3 % des salariés déclaraient pratiquer le télétravail au moins un jour par semaine en 2017, ils étaient 35 % en 2021. Qui sont ces télétravailleurs ? JPG et l’institut Inkdata ont mené l’enquête et apportent des précisions quant à leurs profils.

RH, les télétravailleurs à la loupe

Tout d’abord, concernant la catégorie socio-professionnelle, on observe une très nette surreprésentation des cadres et professions intellectuelles supérieures dans les pratiquants du télétravail en 2021. En effet, 40 % des télétravailleurs sont des cadres alors qu’ils représentent 18 % de la population active. 31 % sont des professions intermédiaires, 19 % sont employés et 7 % artisans, commerçants ou chefs d’entreprise. À l’inverse, 3 % des personnes en télétravail sont des ouvriers alors qu’ils représentent 20 % de la population active en France.

Par ailleurs, si le télétravail respectait parfaitement la parité entre hommes et femmes en 2020, en 2021 on compte 52 % d’hommes et 48 % de femmes dans la population des télétravailleurs. 76 % des hommes et 61 % des femmes disent être bien installés alors qu’ils étaient respectivement 75 % et 63 % en 2020 pour la même question. 81 % de femmes disent qu’il leur manque du matériel adapté pour bien travailler à la maison, contre 71 % des hommes.

En termes d’âges, on note que les 35-49 ans sont ceux qui pratiquent le plus le télétravail, avec 43 % des télétravailleurs interrogés (vs 39 % en 2020). Concernant les autres tranches d’âge, 26 % ont entre 50 et 64 ans et 23 % entre 25 et 34 ans.

 

Où posent-ils leurs ordinateurs ?

Enfin, le lieu dédié au travail à domicile varie évidemment d’un salarié à l’autre. Toutefois, le salon semble être la pièce de prédilection pour 44 % des télétravailleurs. 37 % affirment quant à eux bénéficier d’un bureau et 17 % s’installent dans la chambre, voire la chambre d’ami pour 7 % ou encore la chambre d’enfant pour 3 %.

À noter que la surface du logement des télétravailleurs interrogés est de 95 m² en moyenne, supérieure à la moyenne nationale (91 m² en 2013, source Insee). Un chiffre qui peut paraitre élevé pour ceux qui habitent dans les grandes villes, mais l’étude souligne que le résultat peut être lié au fait que la catégorie des cadres pratique davantage le télétravail ainsi qu’à la tranche d’âge des télétravailleurs.

Le télétravailleur type en 2021…

CapturedEcran2022-02-28A10.07.18.png