Profession

Eric Lefiot élu président du Sypemi

| 18 septembre 2019 |

Eric Lefiot, directeur général adjoint de la direction stratégie corporate chez Atalian, a été élu président du Sypemi lors de l’assemblée générale du 10 septembre. Il succède pour un mandat de deux ans à Christophe Ploux. À l'occasion de sa nomination, nous lui avons posé quelques questions sur sa vision du FM... et sur ses nouvelles responsabilités !


A 61 ans, Eric Lefiot est diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics et de l’industrie. Il a occupé depuis 2003 successivement les postes de directeur d’exploitation, directeur délégué puis directeur général de Eurogem, devenue filiale d’Atalian. Nommé directeur général adjoint de la direction stratégie corporate d’Atalian en 2018, il a en charge le développement du facilities management et sa mise en oeuvre opérationnelle.

 

Quelles sont vos ambitions pour le syndicat ?

Cela fait plus de 10 ans que j’adhère au syndicat du Sypemi et 15 ans que je travaille dans le facility management. Je ne suis pas venu pour faire de la figuration mais pour favoriser le développement de la profession. À noter aussi que je viens d’une société de services qui fait du technique et du multiservices. Ma nomination est une belle reconnaissance de ces structures. Je m’attache toujours à promouvoir à la fois le technique et à la fois le service.

Pour le syndicat, mon objectif est le développement du FM. Je crois profondément en la profession. À chaque fois que j’ai mis en place et travaillé sur des contrats de FM, les clients sont toujours restés fidèles à ce mode de management dans le FM. C’est une solution qui fonctionne. Je vais promouvoir ce métier au sein du Sypemi. C’est ce que les adhérents m’ont demandé et ce sur quoi j’ai basé mon programme.

 

Quels seront les principaux axes de travail de votre mandature ?

Pour travailler sur la promotion du FM, nous allons, au sein du Sypemi, nous fonder sur des expériences clients. Je voudrais vraiment profiter de ma mandature pour parler de nos clients du FM car ils sont les mieux placés pour transmettre leurs ressentis.

Le deuxième sujet sera de travailler avec d’autres acteurs que les adhérents. J'aimerais faire participer à nos réflexions des bureaux d’études et des assistants maîtres d’ouvrages afin de mettre en place des groupes de réflexion.

Enfin, je tiens à la mise en place d’un observatoire du FM qui permettrait d’identifier les expériences positives à faire connaître (ce qui rejoint l’envie de partager les expériences clients). Cet observatoire aura également pour mission d’analyser les principaux points bloquants au développement du FM, que ce soit au niveau du marché public que du marché privé et d’essayer d’apporter des solutions concrètes à ces freins (qui peuvent être l'externalisation, l'absence ou la difficulté de réversibilité, les appréhensions à changer de prestataires, les difficultés à mettre en place ce type de contrat dans le marché public).

 

 

" Pour le syndicat, mon objectif est le développement du FM.

Je crois profondément en la profession "

Eric Lefiot


 

Quels sont à votre sens les principaux défis que devra relever la profession dans les années à venir ?

Bien évidemment, pour favoriser le développement, il va falloir accroître les contrats de FM. Il y en a déjà beaucoup en France : les adhérents du Sypemi ont aujourd’hui un volume d’affaires de 6 milliards d’euros.

Il faudra aussi prendre en compte les nouveaux enjeux que sont les systèmes d’innovations auxquels les clients sont confrontés et qu’il va falloir intégrer dans nos métiers. Ce n’est pas simple.

Autre défi : conjuguer la flexibilité des contrats et l’interopérabilité des métiers avec les règlementations en cours actuellement. On demande des contrats flexibles dans les horaires, on demande à ce que certains métiers fassent aussi autre chose, autrement dit on veut des activités souples, et en même temps les cadres législatifs sont relativement rigides.

Enfin, le Sypemi va devoir faire face au recrutement. C’est un sujet important, où il faudra travailler à faire connaître la filière du FM et ses nouveaux métiers et très rapidement intéresser les jeunes à nos métiers (que ce soit les métiers de services, les métiers techniques, ou liés au digital). Tout ceci dans le but de développer la filière au travers de ces nouveaux profils.

 

Quel rôle le Sypemi compte-t-il jouer dans l’évolution du secteur ?

Pour moi, le Sypemi joue un rôle central par essence parce que c’est un syndicat professionnel. Maintenant, il faut qu’il travaille en synergie avec les différents acteurs qui concourent à ce métier. Il y a un travail de réflexion à mener avec d’autres mais il garde évidemment un rôle très important.

A la suite de son élection, le nouveau président a désigné son bureau qui l’accompagnera dans sa nouvelle charge :

Katia Bourgeais-cremel (Directrice Marketing et Communication ISS France) - Vice-présidente

Benjamin Chatin (Président de SE3M) – Vice-président

Virginie Depardieu (Chef des ventes Elior Services FM) - Trésorière

Pierre Germain (Directeur commercial IDF Paris et projets nationaux Engie Cofely) - Vice-président

 

Le Sypemi est un syndicat professionnel membre de la Fedene. Créé en 2000, il compte 22 adhérents spécialisés dans le Facilities Management. Ces entreprises déploient des prestations de services, de maintenance et de gestion technique et administrative pour des ensembles immobiliers tertiaires, commerciaux, industriels ou publics. Il représente près de 90 % des acteurs du marché français.






PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • CONFÉRENCE

    Les outils numériques bousculent l’environnement de travail

    Workplace Magazine organise son premier Lab digital, une conférence consacrée à la transformation digitale de l'environnement de travail. Rendez-vous le 26 septembre 2019 à Wellio Montmartre, Paris 18.

    10 juillet 2019

  • Environnement

    Le numérique, pas (encore) écologique

    Invisible, inaudible, inodore, la pollution numérique n'en est pas moins insignifiante. Au-delà des data centers et des matières premières utilisées dans la fabrica­tion d'appareils connectés, les usages digitaux des uns et des autres ébranlent ...

    1 juillet 2019

  • Conférence

    Transformation des espaces de travail : entre opportunités et nouveaux risques

    L’équipe Workplace Magazine vous invite le mardi 25 juin à 9h à Spaces Les Halles, Paris, afin d’échanger lors d’une conférence sur la thématique de la transformation des espaces de travail. L'occasion d'aborder les opportunités liées à ces ...

    15 mai 2019

Dossiers de la rédaction
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...

Services et Produits