Profession

PUBLI-INFORMATION

Absentéisme et arrêts de travail, quelles sont les nouvelles orientations du gouvernement ?

Proposé par MERCER | 14 février 2019 |

Les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale ont augmenté de près de 4% par an depuis 2014. Sans réelle surprise l’absentéisme en entreprise a lui aussi augmenté : de plus de 10% entre 2012 et 2016.

Quelle est la réalité  du coût de l’absentéisme  pour les entreprises ?

La réduction du coût de l’absence au travail sur les finances des entreprises est aujourd’hui un enjeu de taille dans le contexte compétitif de certains secteurs d’activité. L’absentéisme représente près de 16 jours d’absence par an et par salarié en moyenne. Ainsi, constatant cette augmentation des arrêts maladie, le gouvernement a évoqué cet été l’idée de modifier la carence de 3 à 7 jours.  Même si l’intention de réduire les coûts de la Sécurité sociale peut être compréhensible, un simple transfert de charge vers les entreprises l’est moins.  En effet, outre l’augmentation induite des coûts de l’entreprise de près de 7,5% selon Mercer, une telle mesure ne permet pas de résoudre le sujet de fond : réduire l’absentéisme.

 

Comment les entreprises agissent-elles ?

Conscientes de ces coûts directs et indirects des arrêts de travail, et soucieuses du bien-être de leurs salariés,  les entreprises ont d’ores et déjà déployé un certain nombre d’actions pour limiter l’absentéisme.

 

L’Analyse et compréhension de l’absentéisme 

Une des pistes envisagée par le gouvernement est le partage avec les employeurs des motifs d'arrêt de travail de leurs salariés  et  leur profil de risque (type de pathologies) en comparaison avec le secteur. Cette piste a fait l’objet d’une expérimentation depuis le début de l’année et a été proposée  à la fois par le rapport commandé par le Premier Ministre et par le MEDEF.

 

La prévention & retour à l’emploi

Une des nouvelles mesures du PLFSS se base sur l’encouragement du « mi-temps thérapeutique » afin de faciliter le retour à l’emploi et éviter de tomber dans un arrêt long. Il faut savoir que plus l’arrêt de travail est de longue durée, plus il est difficile d’en sortir. Les arrêts longs représentent la plus grande partie de la dépense.

Les contrôles

Si la Sécurité sociale est tenue de verser des indemnités pendant un arrêt maladie, elle peut prendre l'initiative d'un contrôle. La Sécurité sociale peut donc vérifier la présence domicile pendant les heures d'interdiction de sortie, et que l’état de santé justifie l'arrêt de travail prescrit. Le versement des indemnités pourront être suspendues si l’absence au domicile est constatée lors du contrôle. L’employeur peut lui aussi procéder à des contrôles et l’idée serait d’encourager à faire pratiquer une contre-visite médicale au domicile par un médecin choisi et sans forcément prévenir à l'avance.

 

Face à ce constat et dans le cadre du PLFSS, le gouvernement a étudié la mise en application de plusieurs leviers dans le but de réduire ces chiffres peu rassurants. Selon le cabinet Mercer, si les intentions du gouvernement sont louables, les entreprises ne peuvent toutefois pas être que des payeurs et assumer tous les impacts financiers.

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Conférence

    Transformation des espaces de travail : entre opportunités et nouveaux risques

    L’équipe Workplace Magazine vous invite le mardi 25 juin à 9h à Spaces Les Halles, Paris, afin d’échanger lors d’une conférence sur la thématique de la transformation des espaces de travail. L'occasion d'aborder les opportunités liées à ces ...

    15 mai 2019

  • Stratégie

    Flex office : attention danger ?

    Le flex office a le vent en poupe. Bien plus qu’une simple mode d’organisation, il semble devoir s’inscrire durablement dans les choix d’agencement des espaces de travail. La généralisation des postes non attribués n’est pourtant pas sans risques. ...

    1 mai 2019

  • Interview

    « Il est rassurant d’avoir des points de repères, l’espace en est un »

    Docteur en neurosciences, Gaëtan de Lavilléon est cofondateur et directeur de Cog’X, une agence de conseil et d’études en sciences cognitives. Il analyse comment l’environnement de travail, physique et numérique, peut affecter le cerveau de ceux ...

    1 mai 2019

Dossiers de la rédaction
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...

Services et Produits