Immobilier et exploitation

Portrait-robot

Qui sont les occupants des immeubles de bureaux ?

La rédac | 16 juillet 2019 |

L’observatoire de l’immobilier durable publie une étude intitulée : « Confort et bien-être, quelles traductions à l’heure des nouveaux modes de travail ? ». Elle identifie des portraits d’occupants selon leurs attentes en termes de confort et de bien-être. Loin d’être génériques, ces derniers sont une méthode à s’approprier pour prendre en compte la diversité des besoins des utilisateurs des espaces de travail.

L’évolution des espaces de travail doit prendre en compte le confort et le bien-être des occupants. C’est en tout cas la conviction de l’observatoire de l’immobilier durable (OID). Entre 2018 et 2019, l’observatoire a mené une série d’ateliers animés par Stéphane Chevrier, sociologue MANA, et l’Ademe, avec une mission : élaborer des portraits sociologiques d’occupants et imaginer les traductions pour les immeubles de bureaux et les autres espaces de travail. Ces rencontres, qui ont réuni une trentaine d’acteurs immobiliers, ont permis d’identifier des déterminants du confort et du bien-être selon quatre dimensions :
• Fonctionnelle: connectivité, matériel, ergonomie des lieux de travail et services à la vie quotidienne
• Sociale : sociabilité, convivialité, accueil
• Psychologique : bien être, reconnaissance, sentiment de liberté, sentiment de sécurité, image de l’entreprise, respect des valeurs personnelles
• Physiologique : température, lumière, acoustique, qualité de l’air, santé environnementale, biophilie.

 

Lors des ateliers, les participants répartis en sous-groupes ont également proposé des axes de structuration, concernant des caractéristiques liées aux modes de travail et aux espaces de travail. Les axes portent par exemple sur la personnalité, sur la nature du lien contractuel à l’entreprise (salarié ou indépendant), sur la sédentarité et sur les aspirations par rapport au travail. Ces axes définissent, pour les participants au groupe de travail, des attentes différentes en termes de confort et de bien-être. Ces axes ont permis de suggérer différents portraits d’occupants d’espaces de travail.

Exemples de portraits selon les axes nomade/sédentaire et séparation vie pro-vie privée/mélange vie pro-vie privée.

Les portraits ne sont ni exhaustifs, ni fixes. La démarche de l’observatoire est avant tout de « proposer une méthodologie librement appropriable par les acteurs immobiliers souhaitant comprendre et répondre à la diversité des attentes des occupants vis-à-vis de leur lieu de travail, qu’il s’agisse d’aménagement intérieur, d’accès à des services ou d’opportunités de lien social. » Ils sont une aide à la matérialisation de pistes d’action pour améliorer la qualité de vie dans les bureaux et à l’identification des risques d’apparition de tension sur certains espaces.

 

« A moyen terme, nous pensons que le monde du travail tel que nous le connaissons,

structuré autour d’un lieu de travail, d’horaires définis

et d’un lien de subordination, n’existera plus. »

 

L'étude se conclut par sa vision de l'avenir : « à moyen terme, nous pensons que le monde du travail tel que nous le connaissons, structuré autour d’un lieu de travail, d’horaires définis et d’un lien de subordination, n’existera plus. Ne poussons pas le trait à son excès, nous ne serons pas tous indépendants en espaces de coworking. Néanmoins, quelques tendances de fond ressortent. L’uniformité laissera place à une plus grande diversité de situations et d’espaces. Les espaces de travail favoriseront les échanges et la convivialité.»



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Office branding : quand les bureaux racontent une histoire

    Pour se différencier et attirer les talents, les entreprises n’hésitent plus à jouer la carte de l’originalité. Les bureaux sont pensés pour interpeller, communiquer, engager et fédérer autour d’une histoire et des valeurs. Une tendance plus que ...

    1 juillet 2020

  • Plus qu’un changement d’adresse, une transformation

    Désormais, tous les agents du siège et les conseillers régionaux d’Île-de- France ont une adresse commune et unique, à Saint-Ouen, au coeur du département de Seine-Saint-Denis. En trois ans, la Région a déménagé son siège et réinventé en ...

    1 juin 2020

  • Immobilier tertiaire : cap sur le serviciel

    Lentement mais sûrement, l’immobilier tertiaire fait sa mue, en même temps que les usages, modes de travail et besoins des entreprises évoluent. À l’avenir, ces dernières ne voudront certainement plus seulement des mètres carrés, mais plutôt un ...

    1 avril 2020

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué Weyou Group
    5 juin 2020
    La période singulière que nous venons de vivre a-t-elle modifiée durablementnotre rapport à l'entreprise et au travail? Quels impacts et quel avenirpour les espaces de travail? Quels protocoles pour la protection descollaborateurs? Quels nouveaux services leur proposer?Les ...
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...

Services et Produits