Après près de 25 ans de bons et loyaux services au sein du Gesec, Pauline Mispoulet a décidé de voguer vers de nouvelles aventures.

Figure du groupement regroupant 400 entreprises du génie climatique, Pauline Mispoulet a débuté au Gesec en 1995 en tant que juriste. Elle est devenue directrice générale en 2002, puis présidente directrice générale en 2006.« Ce qui la lie au Gesec depuis 24 ans dépasse le cadre d’une mission professionnelle, un engagement et un attachement personnel profonds auprès des adhérents et des partenaires. A 48 ans, l’envie de relever de nouveaux challenges et de laisser la place à une nouvelle génération au Gesec ont été plus forts. Cette annonce fait suite à une décision mûrement réfléchie », explique le Gesec dans un communiqué. Néanmoins, pour l’heure, Pauline Mispoulet ne souhaite pas préciser la nouvelle aventure qui l’attend.Le Gesec sera toujours dirigé par une femme. Pauline Mispoulet et le conseil d’administration ont décidé de faire confiance à Marie-Laure Socquet qui prendra, fin juin, la direction générale du groupement. La présidence sera assurée en intérim par un des administrateurs jusqu’au Congrès de juin 2020, qui célèbrera le 50 ème anniversaire du Gesec.