Une fois la transaction finalisée, le groupe Lu-Ve déclare qu’il fera partie des trois plus grands opérateurs mondiaux du secteur.

Ce 12 décembre 2018, Lu-Ve S.p.A annonce la signature d’un accord-cadre portant sur l’acquisition d’AL Air, l’activité des échangeurs de chaleur commerciaux et industriels du groupe Alfa Laval. Sur son dernier exercice clôturé en juin 2018, cette division a réalisé un chiffre d'affaires de 97,8 millions d'euros. AL Air, dont le siège social est situé à Alonte en Italie, possède des marques historiques telles que Fincoil et Helpman, et possède des sites de production en Italie, en Finlande et en Inde, avec une organisation commerciale dans le monde entier. L'acquisition qui doit être finalisée au cours du premier semestre 2019 comprend le transfert d'environ 400 employés basés principalement sur les sites de production. Selon le communiqué, il est prévu que les employés poursuivront leur emploi dans le groupe Lu-Ve à la date de clôture de la transaction. Le président de Lu-Ve, Iginio Liberali, a déclaré : « cette acquisition s’intègre parfaitement dans la conception stratégique de la croissance et de la qualification du groupe Lu-Ve. Grâce à elle, le groupe figure désormais parmi les trois plus grands opérateurs mondiaux du secteur. Cette acquisition renforce notre capacité à offrir des services et des composants de haute qualité et fiabilité (performances certifiées par Eurovent). Nous renforçons notre position d'avant-garde dans le développement de notre secteur, en termes de synergies de recherche et développement, de couverture des marchés internationaux, d'utilisation de produits de pointe et de technologies de fabrication dans les secteurs de la réfrigération commerciale, de l'industrie, de la climatisation et de la production d'énergie. Cette acquisition a également le sens de maintenir dans notre pays la recherche et la fabrication des produits les plus avancés, en termes d’application de réfrigérants «verts», d’économies d’énergie et de respect de l’environnement ». De son côté, Tom Erixon, président et chef de la direction du groupe Alfa Laval souligne : « cette entreprise a beaucoup progressé ces deux dernières années, tant en termes de croissance que de rentabilité, cependant, nous sommes arrivés à la conclusion qu'elle aurait encore plus de possibilités de continuer à se développer sous la propriété du groupe Lu-Ve. Celui-ci est un acteur solide qui pilote les technologies de pointe en matière de CVC et de réfrigération. Les échangeurs de chaleur à air seront un complément précieux à leur portefeuille actuel. »