« Monchauffagisteprivé » est l’une des trois plateformes françaises à proposer en ligne le remplacement d’une chaudière de A à Z. Derrière le site se trouve le géant de l’installation Proxiserve. Génie Climatique Magazine est allé à la rencontre de son directeur du marché des particuliers Eric Place afin d’en savoir plus.

  Quel est le rythme de croisière de Monchauffagisteprivé ? La plateforme connait une croissance à 2 chiffres depuis son lancement avec l'installation de plusieurs milliers de chaudières chaque année par 400 techniciens répartis sur 60 agences. Et en 2018, la tendance actuelle confirme une hausse de 15%. Pour certaines de nos agences, la plateforme représente d’ores et déjà un quart de leur chiffre d’affaires. Constatez-vous des disparités géographiques dans cette digitalisation ? Les grandes agglomérations réagissent plus vite et le Sud-Ouest y va plus lentement que le Nord. Et certaines villes de taille moyenne semblent nettement plus enclines à basculer vers le digital. Nous sommes surpris de voir que des villes de taille moyenne comme Rouen et Caen démarrent aussi vite que l’Ile-de-France. Pensez-vous que les sites de vente en ligne comme le vôtre vont pénétrer l’ensemble du territoire ? La pénétration se fera avant tout dans les grandes villes où il est plus difficile de trouver un prestataire recommandé et rassurant. Dans les villages ou les petites villes, les artisans sont connus. Pourquoi un ménage passerait-il plutôt par Monchauffagiste.com que par une entreprise locale d’installation ? Car il connait à l’avance un prix fourni-posé, il peut commander son équipement en pleine nuit et nous nous engageons sur des délais comme remplacer un ballon électrique en 48h.Comment réagissent les acteurs du génie climatique à la montée en puissance de votre site ? A la fois surpris et sceptiques au début, ils nous regardent avec de plus en plus d’attention.  Nous constatons que beaucoup d’entreprises d'installation viennent sur notre site pour connaître nos offres et s’aligner. Imaginez-vous qu’ils puissent, avec des plateformes comme la vôtre, être amenés à disparaître ?Les très bons du métier seront toujours là et pourront continuer à travailler comme aujourd’hui. Mais beaucoup vont devoir se réveiller. Ceux qui travaillent trop à l’ancienne et ont des messageries pleines à ras bord ne pourront plus continuer… Aussi les artisans seuls vont devoir trouver des solutions digitales.L’écosystème français des installateurs est en France, par rapport aux autres pays européens, très atomisé. Les choses vont bouger et il va nécessairement y avoir une vague de concentration des acteurs.  Proposez-vous l’installation de PAC ? Pour l’instant, seulement 22 de nos 60 agences disposent de la qualification Quali’PAC. Nous préférons donc attendre que ce taux soit plus élevé avant de proposer l’installation de PAC. Nous comptons nous mettre en ordre de marche rapidement car les premières PAC installées en France commencent à passer les 10 ans et un marché du renouvellement va bientôt émerger. Selon vous, les ménages continueront demain à acheter une chaudière. Ne vont-ils pas plutôt souhaiter un « service de chauffage et d’eau chaude » ? Nous constatons qu’auparavant le client était attaché à une marque de chaudière mais qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas. Car il regarde le service rendu par l’équipement et moins il entend parler de la chaudière, mieux il se porte. De nos jours, rares sont les personnes qui achètent encore une voiture, tout le monde la prend en leasing. Le monde du chauffage va connaître le même sort. Il est en retard sur cette tendance mais les choses vont s’accélérer. De notre côté, nous allons pousser une offre à 49 euros / mois sur 4 ans qui inclut en plus de la fourniture, pose et mise en service de la chaudière, un dépannage 6 jours sur 7 et le remplacement gratuit des pièces. Les clients sont de plus en plus exigeants  vis-à-vis de la qualité du service, comment accompagnez- vous cette tendance ? Chaque note client est connue et commentée à nos équipes pour nous améliorer et une partie du variable de nos techniciens est indexée sur la note que les clients donnent aux prestations réalisées. Et ça change tout ! La digitalisation met Google au cœur du monde du chauffage. Comment le vivez-vous ? Effectivement, à chaque fois que Google modifie son algorithme de référencement, l’impact est fort. Et les « urgentistes de la chaudière» font monter le prix des mots clés.  C'est justement dans ces environnements fluctuants que ce métier de e-commerçant ne s'improvise pas et nécessite des compétences et un véritable savoir-faire.Craignez-vous l’arrivée d’un géant comme Amazon ? Dans notre métier, il faut travailler dans les règles de l’art. Amazon ne pourra donc pas débarquer du jour au lendemain. Il devra nécessairement s’appuyer sur un réseau. Néanmoins, il a les moyens de faire l’acquisition d’un réseau existant pour s’implanter… Je garde toujours à l’esprit les mots de Churchill : « Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour, quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait."