© Agathe Tissier

Madbox, société spécialisée dans la création de jeux pour smartphone, a connu une forte croissance en 2019. De quoi lui permettre d’emménager dans un nouveau siège social, imaginé et pensé à leur image et situé au cœur du 2e arrondissement. En juillet dernier, les 65 salariés ont donc pris possession de ce nouvel environnement de travail. Visite guidée et… animée.

 

 

Pensé par l’aménageur Factory, le nouveau siège social de Madbox est le reflet de l’univers créatif de l’entreprise. Madbox souhaitait y proposer un réel concept de travail, répondant aux codes de sa communauté et aux modes de vie de ces 65 salariés.

 

 

Madbox a souhaité intégrer la nature au cœur des espaces de travail. La végétation est omniprésente : des grilles végétales ont été installées sur les plafonds, une façade en bois habille les circulations... Les aménageurs se sont inspirés des codes de la nature pour composer l’environnement, autour de la couleur verte et de la matière bois naturel. L’ambition de cet aménagement est de créer un cocon parfait, en phase avec les valeurs, l’identité et l’énergie des équipes. Fait surprenant, l’entrée du bureau a été pensée comme un chalet où les utilisateurs se déchaussent dès leur arrivée.

 

 

De l’entrée des locaux en passant par l’espace cuisine, tous les détails ont ici leur importance. Preuve par l'exemple avec ce mur retraçant l'histoire de la première console de jeux à la Game Boy. Ici, l’aménageur a voulu immerger les visiteurs en les plongeant au cœur de l’histoire des machines qui les ont fait jouer ou rêver enfant. Et pour créer une émulation collective, des cases vides ont été volontairement placées pour inviter les collaborateurs à imaginer le futur jeu qui rencontra un réel succès.

 

 

De la vitrophanie a été installée sur les vitres pour jouer avec la lumière. Les salles de réunions bénéficient de la lumière naturelle et donnent accès à une vue panoramique sur la capitale. Du lever au coucher du soleil, les salariés sont aux premières loges pour assister à ce spectacle.

 

Photos © Agathe Tissier