Dossier

Voyage d'affaires

Toutes les cartes en main

Katherine FRANCISCUS et Barbara VACHER | 1 juin 2010

Une situation économique critique et des exigences environnementales en hausse ont fortement impacté le tourisme d'affaires : en 2009, plus d'une structure européenne sur deux a revu son budget voyages à la baisse. Réduction du nombre de déplacements et recours au best buy ont été les mesures les plus couramment adoptées par les entreprises, mais l'optimisation de cet important poste de coûts passe aussi par le respect de la politique voyages et une amélioration des process. Aux côtés de l'agence, du self booking tool et des logiciels de reporting, deux autres outils peuvent participer efficacement à la réalisation de ces objectifs : les cartes de paiement (le plus souvent dites « corporate »), et leur cousine immatérielle, les « logées », compte de facturation de billetterie centralisée en agence. Atouts de ces solutions complémentaires : un confortable différé de paiement, des frais de traitement limités et une consolidation des dépenses avec, à la clé, des accords fournisseurs mieux négociés. A la condition d'avoir établi en amont un cahier des charges précis et géré leur déploiement en mode projet.

Photo : DR.

  • De la théorie à la pratique

    Attelé à la rénovation de son secteur voyages, le Conseil de l'Europe a fait le choix de la carte logée dans sa nouvelle agence. Trois ans après son implémentation le bilan est satisfaisant, mais...

  • Un moyen de paiement et de gestion

    Compte de facturation centralisé, cette carte « immatérielle » est une solution particulièrement opportune pour le règlement de la billetterie.

  • Les atouts de la monnaie plastique

    Moyen de paiement de plus en plus adopté par les structures, la carte entreprise est un véritable outil d'aide à la gestion du poste voyage. Offrant un confortable différé de paiement, elle est ...

  • Vers un nécessaire axe de progrès

    Administrateur de l'AFTM, travel manager lui-même, Jean-Pierre Drioux évoque la complexité des arrêtés de comptes en matière de carte logée, dès lors que l'opérateur manque de rigueur... et offre ...

  • Une question de politique

    Au plus fort de la crise, le poste voyages, l'un des plus importants en entreprise, a connu des coupes sévères. Coûts directs ou indirects, des économies sont à faire.

  • Le cas d'école France Télécom

    L'instauration d'une politique voyage commune à l'ensemble du groupe et sa maîtrise ont permis d'économiser 30 millions d'euros en trois ans.

  • Faiblesses et potentialités, le patchwork de la carte logée

    La qualité des données conditionne l'arrêté de comptes.

PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Archives

Services et Produits