Dossier

REPROGRAPHIE ET IMPRESSION

De la rationalisation du parc à une nouvelle gestion documentaire

Sophie Distel | 1 novembre 2011

« Zéro papier ». Un objectif dont on entend parler depuis des années mais qui semble encore bien loin. Les e-mails, messageries instantanées, process de dématérialisation et autres tablettes numériques restent impuissants face au bon vieux système de Gutenberg. Selon les chiffres de Gartner Group, 200 milliards de pages auraient encore été imprimées en France en 2010. Un chiffre en augmentation de 3 % chaque année. Et parmi elles, 32 milliards auraient fini oubliées sur l’imprimante ou jetées à la corbeille avant même d’avoir été lues. Un gâchis qui représenterait l’équivalent de 400 millions d’euros, d’après les calculs du Syndicat national des entreprises de systèmes et de solutions d’impression. Face à ce constat, les sociétés réagissent. Il faut dire que le sujet n’est pas anecdotique pour elles puisque le pôle impression représente jusqu’à 3% de leur chiffre d’affaires annuel. Avec l’impact du Grenelle de l’environnement et dans un contexte économique tendu, les structures ont définitivement compris l’importance de cette source d’économies potentielles. Conscientes de la possibilité de réduire de 30 % en moyenne les coûts de ce poste, elles se tournent de plus en plus vers les solutions de Management Print Services (MPS) proposées par les constructeurs. L’objectif : optimiser leur parc, adopter de bonnes pratiques, faire appel aux nouvelles technologies pour réduire le volume de leurs impressions… voire totalement repenser leurs process de gestion documentaire.

© Kyocera

  • Vers un renouvellement de la gestion du document

    Sophie Distel

    Si aujourd'hui, les entreprises concentrent leurs efforts en matière de réduction de coûts d'impression sur la gestion du parc et des bonnes pratiques, demain, elles s'intéresseront davantage à ...

  • Plus de flexibilité pour Radio France

    Sophie Distel

    Nouveau prestataire, nouveau type de contrat et nouvelle politique globale pour Radio France, qui a profité de la fin de son dernier contrat pour totalement repenser sa politique d'impression.

  • Sodexo réduit ses coûts d'impression de 30 %

    Sophie Distel

    À l'occasion du regroupement de ses équipes sur un site unique, le groupe a rationnalisé l'ensemble de ses process et divisé par dix le nombre de ses périphériques.

  • Une politique complète de réduction des coûts

    Sophie Distel

    Suite à la crise, les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à souscrire aux offres de Management Print Services proposées par les constructeurs des systèmes d'impression. Au programme ...

PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Archives

Services et Produits