Dossier

Facility management

Le total FM se met en marche

La rédaction | 16 mai 2011

En ayant recours au total facility management, les entreprises expriment principalement le souhait de réaliser des économies d’échelle, de diminuer le nombre de prestataires, les frais de gestion et d’homogénéiser les niveaux de services. Si le marché européen du FM est prometteur, avec un revenu annuel qui devrait atteindre 17 milliards d’euros d’ici 2015, moins de 10 % des structures françaises auraient aujourd’hui recours à ces modèles de contrats. Un décollage plutôt lent en comparaison avec nos voisins anglo-saxons, et qui entraîne les prestataires du secteur à se repositionner.

  • Le total FM se met en marche

    C.P.

    Moins de 10 % des entreprises françaises feraient du total facility management. Aujourd'hui, les prestataires se repositionnent face à ce marché en phase de croissance. Explications.

  • Global facility management : quel avenir avec et sans DRSG ?

    Sonia Bogner et Barbara Vacher

    L'émergence de contrats qui délèguent l'intégralité de l'environnement de travail à un sous-traitant unique pose les questions du rôle et du périmètre dévolus à l'équipe de maîtrise d'ouvrage interne.

  • Le « facility management » à l'heure de la mondialisation

    Lionel Cottin, délégué général de l'Arseg

    Devant près d'une trentaine de professionnels, le club International de l'Arseg a présenté, pour sa première réunion de l'année, un panorama exhaustif du marché européen du FM, ses grandes ...

PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Archives

Services et Produits