Dossier

Accueil

Externalisation : quelles opportunités ?

Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus | 1 septembre 2009

Réduction des coûts, amélioration de la qualité, lutte contre l'absentéisme, volonté de renouveler le personnel... Autant de motifs justifiant l'externalisation de l'accueil dans les entreprises. Mais avant de remplacer ses hôtesses d'accueil internes par celles d'un prestataire, une autre solution peut s'envisager : celle d'un accueil dit « mixte ». Le plus souvent conçue comme une étape intermédiaire, l'externalisation partielle permet la mise en œuvre de compétences spécifiques propres à mettre en relief d'autres méthodes de travail ou des compétences plus pointues. Des apports qui permettront d'enrichir et de dynamiser l'accueil. Reste qu'une externalisation partielle se prépare soigneusement afin d'éviter une concurrence et des tensions entre les différents personnels. Cette solution impose également un double management, l'entreprise cliente n'ayant autorité que sur ses hôtesses. Un garde fou indispensable pour éviter de commettre un délit de marchandage. Enfin, le recours à la sous-traitance ne peut répondre à des besoins ponctuels de renforcement des capacités d'accueil. Dans ce cas, l'intérim, s'impose.

  • « Nous nous imposons une obligation de résultat »

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Trois questions à Sophie Pécriaux, présidente du Syndicat national des prestataires de services d'accueil, d'animation et de promotion (SNPA) et présidente directrice générale de City One.

  • Prestation de services, prêt de main d'oeuvre et délit de marchandage

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Le prestataire d'accueil met sa compétence au service de ses clients dans le cadre de contrats commerciaux. Il assure alors une mission de prestation de services, situation légale requérant la ...

  • Un attachement qui fait lien

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Brigitte Seurat, responsable des services généraux de Merck Serono*, revient sur le choix de son groupe de ne pas externaliser les postes accueil-standard.

  • Une intégration réussie

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Sur son site parisien, la Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres (CFE-CGC) a confié l'accueil physique et téléphonique à un prestataire. Les deux hôtesses ont ...

  • Les règles d'une externalisation partielle

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Plus complexe que l'externalisation totale, le recours à un prestataire pour une partie des missions d'accueil nécessite quelques précautions. Objectif : éviter tout risque de délit de marchandage ...

  • Accueil externe, interne ou mixte : comment choisir ?

    Jean-Philippe Arrouet et Katherine Franciscus

    Pour se recentrer sur leurs métiers, certaines entreprises préfèrent déléguer les missions d'accueil à un prestataire spécialisé. D'autres s'y refusent ou préfèrent procéder par étapes avant ...

PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Archives

Services et Produits