Dossier

Dossier Aménagement

Sophie Wlodarczak | 3 mars 2020

Depuis quelques années et de plus en plus, lors des projets d’aménagement en entreprise, les collaborateurs sont impliqués. Observés, écoutés, considérés, ils sont embarqués dans la construction de leurs futurs environnements de travail. Si bien que les espaces sont maintenant présentés comme étant « sur-mesure », « adaptés aux besoins des salariés », « utiles ». Cette implication des collaborateurs était déjà présente il y a une dizaine d’années mais sous une forme différente et plus minoritaire. Selon Dorra Ghrab, responsable du pôle accompagnement et changement chez Génie des Lieux, « avant 2010, les aménagements se faisaient plutôt en comité restreint. Entre 2010 et 2014, le recueil de besoins auprès des directeurs, managers et collaborateurs est davantage apparu, essentiellement par le biais d’entretiens et parfois d’ateliers. Mais c’était encore très novateur à l’époque. » Le décollage a lieu vers 2015-2016. « Il y a cinq ans, à peu près en même temps que l’apparition du flex office, le besoin d’analyse des usages des collaborateurs et l’implication de ces derniers dans les démarches projet se sont véritablement développés ». Aujourd’hui, travailler main dans la main avec les salariés sur les projets d’aménagement tend à devenir un réflexe. Mais comment procéder pour relever le pari de la transparence, de l’inclusion et de la représentativité, tout en offrant un environnement de travail agréable et utile ?

 

PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Archives

Services et Produits