Archive

Réunion au sommet

L’Otan finalise son déménagement titanesque

La rédaction | 31 mai 2018 |

Il s’agit du plus gros déménagement européen de ces dix dernières années. L’Otan a entamé le 19 mars 2018 la phase finale de son transfert vers son nouveau siège situé juste en face de l’ancien, sur le boulevard Léopold III, dans le nord-est de Bruxelles.

Depuis quelques semaines, ce quartier bruxellois est le théâtre de nombreux aller-retour. Objectif : transférer dans les temps quelque 4 000 postes de travail, 7 kilomètres linaires d’archives, des oeuvres d’art de très grandes tailles, des coffres, des drapeaux, 25 000 cartons de déménagement, 25 000 pièces transportées par containers et des équipements informatiques. Prévu pour 12 semaines, cette opération de grande envergure devrait s’achever mi-juin, juste à temps pour le prochain sommet de l’Alliance en juillet. Pour l’accompagner dans cette opération hors-norme, l’Otan s’est entourée d’un trio de déménageurs de « choc », tous membres de l’Office Moving Alliance (OMA). À sa tête, l’entreprise française AMT Transfert, qui est accompagnée du britannique Pickford et du néerlandais Mondial. Durant toute l’année 2017, ces sociétés se sont attelées à l’installation du mobilier sur le nouveau site. Elles passent désormais à l’étape la plus importante. « Nous nous sommes répartis les tâches entre les différents membres du consortium : l’un va s’occuper du transfert des archives, un autre des cartons et du matériel informatique et un troisième, en l’occurrence AMT, des oeuvres d’arts et des objets sensibles », détaille Philippe Chiche, le président de la société de déménagement tricolore. Pour tenir les délais, les trois partenaires ont mis les bouchées doubles et déployés des moyens à la hauteur de l’opération. Une équipe de 40 personnes, appuyée par 6 camions, assure tous les jours une rotation continue de l’ancien site jusqu’au nouveau. Deux chefs de projets présents sur site gèrent également la coordination de l’exécution du transfert selon les prévisionnels. Ce projet a nécessité de longs mois de préparation. Entamé en novembre 2015, le travail préparatoire a dû prendre en compte les contraintes de qualité et de sécurité drastiques de l’Otan. « Afin de pouvoir transférer certains documents et objets, nous avons dû nous faire habiliter « secret défense » », confie Philippe Chiche. Avant d’ajouter : « l’originalité du projet portait également sur le fait que l’ensemble des réunions et des compte-rendu de visites était réalisé en anglais. Nous avons donc dû former du personnel en leur délivrant des cours d’anglais ».

 

 

Un site ultra-moderne et écologique

L’Otan occupait son ancien siège depuis 1967. Ce dernier était arrivé à saturation, avec près d’un bureau sur cinq installé dans un module provisoire. En outre, il devait faire l’objet d’une maintenance constante et coûteuse. C’est désormais de l’histoire ancienne. « Nous allons emménager dans un nouveau bâtiment ultramoderne et écologique, parfait pour accueillir une Alliance ancrée dans le XXIe siècle », a déclaré le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg. La construction du nouveau siège de l’Otan a débuté en décembre 2010 et a été finalisée en mai 2017. L’enveloppe du projet s’élève à environ 1,1 milliard d’euros. D’une surface de plus de 250 000 m2, le bâtiment peut accueillir 1 500 personnes issues des délégations nationales, 1 700 membres du personnel civil et militaire international, 650 membres des agences de l’Otan et de nombreux visiteurs. Le concept architectural prévoit des possibilités d’extension, afin de s’adapter facilement aux futurs besoins de l’Alliance. Les bureaux des pays partenaires sont installés dans un autre bâtiment situé sur le même site, dans des locaux eux aussi modulables. Par ailleurs, ce nouveau siège devrait présenter une efficacité énergétique accrue de 30 %. Les fenêtres permettent de bénéficier au maximum de la lumière naturelle. Un système géothermique utilisant la température constante qui règne sous la surface du sol chauffera le bâtiment en hiver et le refroidira en été. Le profil courbe des ailes du bâtiment favorise aussi la récupération de l’eau de pluie, qui couvre 90 % des besoins en eau pour les sanitaires, le nettoyage, et les espaces verts. Le bâtiment est en outre doté de technologies d’information et de communication récentes. Par exemple, le centre de conférences comprend 18 salles possédant des installations d’interprétation simultanée et des systèmes de visioconférence (VTC), avec possibilité de connexion avec des salles de réunion situées sur le site ou à l’étranger.

 



 

 





Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Dossiers de la rédaction
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...

Services et Produits