Services

PAROLE DE MARQUE

L’IoT au service du Smart Building

Nelly Rioux | 17 novembre 2017 |

Smart Building Demain, grâce à l’IoT, les services mais aussi les données d’un immeuble de bureaux pourront se gérer à partir d’une interface mobile, tablette ou smartphone. Le point avec SAUTER France, expert en environnement durable.

Bientôt, la ville et ses bâtiments seront connectés. L’heure du Smart Building a bel et bien sonné même si elle est davantage concentrée aujourd’hui sur la gestion énergétique du bâtiment. Il n’empêche que les investisseurs des bâtiments intelligents souhaitent désormais ajouter de nouvelles fonctionnalités à la GTB classique en vue de séduire les entreprises qui s’installent dans leurs locaux. « Les entreprises veulent disposer de locaux où leurs salariés se sentent bien, où il est possible de leur fournir une multitude de services pertinents et faciles à prendre en main. Ces services doivent répondre aux mutations qui s’opèrent dans le monde du travail » explique Stéphane Marcinak, président de SAUTER France. Car pour être en phase avec les changements vécus par les entreprises, un immeuble de bureaux doit non seulement être en mesure de bien gérer ce qui le constitue – énergie, chauffage, éclairage, traitement de l’air, sécurité des biens – mais également la vie quotidienne et en particulier le flux humain, les hommes et les femmes qui y vivent et leurs attentes. « C’est là que l’IoT interfacé à la GTB, cerveau du bâtiment, peut apporter des réponses » souligne Jean-Marc Lartigue, directeur technique de SAUTER France. Grâce à des capteurs ou des sondes mettant en œuvre diverses technologies sans fils (EnOcean, etc.), de nombreuses données peuvent être enregistrées puis analysées pour donner vie à un grand nombre de services, pouvant par exemple être accessibles via un simple Flash Code. L’objectif : faciliter l’exploitation des locaux et la vie des salariés.

 

 

"Nous conseillons souvent à nos clients de dresser une cartographie technologique progressive avec différentes échéances dans leur projet" - Stéphane Marcinak, président de SAUTER France


Prioriser son projet IoT

Pour Stéphane Marcinak,«un projet Smart Building avec IoT doit être priorisé. Il se construit étape par étape. En général, nous commençons par aider nos clients à définir précisément leurs besoins. Il n’est pas aisé d’avoir une vision globale de la connectique du bâtiment et de son architecture. Il est fondamental de poser une base solide parfaitement communicante avant de déployer de l’IoT. Nous conseillons souvent à nos clients de dresser une cartographie technologique progressive avec différentes échéances dans leur projet ». Un point de vue que partage Jean-Marc Lartigue : « pour permettre à un salarié de régler la température de la salle de réunion qu’il occupe ou la lumière, il faut s’assurer que le système central est capable de communiquer à la fois avec les capteurs ou les actionneurs qui sont disséminés dans le bâtiment mais également avec le smartphone ou la tablette d’un individu. Une fois ce point admis, il est très facile de déployer de l’IoT, la couche supplémentaire qui va créer de la plus-value au bâtiment. On saura que la pièce est occupée durant une plage horaire précise et le salarié pourra commander si besoin directement à partir de son téléphone les plateaux-repas pour sa réunion ou un taxi pour l’un des participants. Mais avant d’arriver à ce résultat, il faut s’assurer que tout le système est capable de comprendre ce qu’il se passe pour le retranscrire et faire en sorte que tout fonctionne». Ainsi, un Smart Building se concevra plus facilement par étape avec le déploiement prioritaire de la GTB pour contrôler notamment les consommations d’énergie et la maintenance du bâtiment, puis avec par exemple une fonctionnalité permettant de gérer 120 collaborateurs travaillent au sein de la société 26 millions d’euros de chiffre d’affaires l’occupation des locaux et des bureaux. Enfin, l’ouverture de services connectés aux occupants viendra compléter le dispositif. Sur ces sujets, SAUTER France intervient régulièrement chez des grands noms de l’immobilier et travaille aussi bien sur des bâtiments neufs que sur de l’existant, l’IoT sans fil permettant d’intervenir partout.

 

Privilégier l’interopérabilité et la sécurité des données

Les nombreux avantages offerts par l’IoT en matière d’exploitation de bâtiment vont de pair avec les attentes des entreprises. Ces dernières rivalisent d’idées pour capter leurs salariés de plus en plus nomades et souhaitent s’adapter aux nouveaux actifs, les générations Y et Z (ndlr : nés entre 1980 et 1997). Le confort, l’accès facilité à des bureaux flexibles, à une place de parking et à des services utiles et originaux les séduisent particulièrement. « C’est cette perspective qui motive aussi beaucoup nos clients. D’ici 2025 les Y représenteront 75% des actifs. Ils sont hyper connectés et ne sourcillent pas lorsqu’il faut se loguer à une application » note Stéphane Marcinak qui reconnaît que c’est un point plus difficile à faire admettre aux générations plus âgées réticentes à ouvrir leurs données. Mais dans un projet mettant en œuvre de l’IoT, la gestion de la sécurité des données représente, avec l’interopérabilité des offres, un véritable enjeu. « D’où l’importance de cette phase de réflexion en amont avant de déployer les solutions » confirme Stéphane Marcinak qui aimerait parfois que l’on démystifie l’IoT. « Bien sûr, il ne faut pas rater le coche mais il est préférable de bien structurer le projet en amont pour éviter de faire des erreurs de déploiement qui coûtent cher au final »

 

 Téléchargez cet article au format pdf

 

En savoir plus sur Parole de marque

SMART BUILDING

Le concept de Smart Buildings correspond à l’intégration de solutions actives et passives de gestion énergétique, visant à optimiser la consommation, mais également à favoriser le confort et la sécurité des utilisateurs tout en respectant les réglementations en vigueur. Cela nécessite entre autres la mise en place de systèmes de mesure et d’automatisation pour un pilotage affiné des installations. Ces bâtiments doivent aussi permettre à terme de résorber les pics de consommation d’électricité au niveau global (effacement de la pointe) grâce à un raccordement intelligent au réseau. Source DRIEE (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie)

 




SAUTER FRANCE

Implantée à Mulhouse, SAUTER France est la filiale française et Luxembourgeoise du groupe suisse SAUTER fondé en 1910 à Bâle. Elle est spécialisée dans les produits – développés par SAUTER Suisse - et solutions pour la GTB et l'automatisation de locaux durant le cycle de vie complet du bâtiment. Elle fonctionne autour de quatre pôles de prestation : Systèmes, Composants, Services et Facility Management et peut, grâce à ces quatre compétences, créer pour ses clients les espaces de vie du futur.


www.sauter.fr



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...

Services et Produits