Immobilier et exploitation

Marché immo : les chiffres du 4e trimestre

La rédac | 21 janvier 2020 |

Les chiffres Immostat du 4ème trimestre 2019 en Ile-de-France sont parus ! Ils soulignent, d’un côté, une année record pour l’investissement où Paris se place en tête des villes les plus attractives, et de l’autre, un léger ralentissement sur le bureau en Île-de-France ainsi que sur le marché national de la logistique. Bilan et perspectives de la nouvelle décennie.


« Malgré ce contexte mondial chahuté, l’investissement immobilier continue d’être très dynamique, en France en particulier avec des volumes en immobilier d’entreprise qui ont dépassé les 35 Mds d’€, du jamais vu », indique Nicolas Verdillon, executive director Investment Properties chez CBRE. Pour la première fois, Paris a détrôné en 2019 la capitale britannique au classement des villes mondiales les plus attractives pour les capitaux immobiliers internationaux comme en témoigne la présence marquée des Sud-Coréens. « Du côté des capitaux domestiques, après un repli de la collecte des grands gestionnaires d’épargne auprès du grand public en 2018, le mouvement est reparti à la hausse en 2019, laissant entrevoir des volumes inédits », poursuit l’expert.

Les taux de rendement prime parisiens restent toujours très bas, à 2,75 % en commerce et 2,85 % pour les bureaux. Les métropoles régionales attractives conservent encore une certaine marge de manœuvre quant à la compression des taux, alors que la logistique, elle, voit son taux prime frôler les 4 %.

« Points de vigilance :  la raréfaction de l’offre accessible core / core +, notamment sur le segment des transactions > 150 M€, la faible rotation des actifs, la hausse continue des prix… laissent présager une légère baisse des volumes à termes. Toutefois nous restons optimistes puisque le marché est toujours liquide avec d’importants volumes de capitaux encore disponibles et prêts à se déployer, sans compter les supports immobiliers dits alternatifs de plus en plus regardés », complète Nicolas Verdillon.

 

Année d’atterrissage pour le marché francilien

Pour Grégoire de La Ferté, executive director Bureaux Ile-de-France chez CBRE, 2019 aura été l’année de l’atterrissage du marché tertiaire francilien avec 2,3 millions de m² placés en 2019 (soit -10 % par rapport à 2018), ce qui reste légèrement supérieur à la moyenne décennale. Si la demande exprimée par les utilisateurs est restée forte, le ralentissement des transactions s’explique par la pénurie d’offres en Île-de-France. À fin 2019, l’offre immédiate atteint un niveau historiquement bas avec 2,7 millions de m² disponibles (-8 % par rapport à 2018).

Le marché des surfaces de moins de 5 000 m², socle de l’activité du marché tertiaire en Île-de-France, s’est montré résilient sur l’année 2019. La recherche pour la centralité a été importante mais la pénurie d’offres dans Paris Centre Ouest et les valeurs locatives élevées ont conduit certains utilisateurs à se diriger vers d’autres arrondissements (12ème, 13ème, 14ème et 15ème arrondissements) mais aussi en 1ère couronne (Nord et Sud). Le segment des surfaces de plus de 5 000 m² a, quant à lui, affiché une forte progression sur le second semestre grâce au retour des méga-deals (+30 000 m²), qui a permis de compenser en partie les résultats plus mitigés du 1er semestre (-14 % sur un an et -4 % par rapport à la moyenne décennale). « Pour 2020, nous sommes confiants quant à l’évolution de l’activité tertiaire francilienne car les fondamentaux restent solides malgré le contexte international instable », complète Grégoire de La Ferté.  



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...

Services et Produits