Immobilier et exploitation

AVIS D'EXPERT

Performance énergétique : la révolution des données

Engie Cofely | 21 décembre 2017 |

Des systèmes intelligents et non intrusifs permettent d’analyser la consommation énergétique et les profils de chaque équipement
La révolution digitale transforme en profondeur les services pour optimiser et piloter la performance énergétique et environnementale des bâtiments. Les nouvelles technologies et les solutions de data management permettent de franchir une nouvelle étape. Suivi en temps réel, pilotage et maintenance à distance, planification intelligente des interventions, mise en place de stratégies d’économies d’énergie, optimisation des approvisionnements énergétiques… Les possibilités offertes par la connectivité et l’exploitation des données recueillies sont infinies.


L’énergie représente un poste important et croissant dans le budget des entreprises et des administrations. Associant l’intelligence des hommes et celle des outils, les facility manager peuvent accompagner leurs clients dans des stratégies d’amélioration de leur performance énergétique en créant des solutions sur mesure, s’appuyant largement sur les nouvelles technologies. Pour optimiser et piloter la performance des bâtiments en la matière, le Fmer devra s’appuyer sur une expertise de pointe en matière d’ingénierie énergétique couplée à des technologies smart comme le comptage communiquant, l’hypervision* ou encore le big data. De nombreuses solutions ont été mises en place au cours des dernières années, adaptées aux différents secteurs d’activité et usages des bâtiments, en tenant compte des exigences des clients qui ne souhaitent pas systématiquement investir dans de nouveaux équipements.


« La sécurité des flux de données est une priorité pour toute entreprise. Elle se doit d’être en pointe dans ce domaine pour protéger les échanges d’informations. »

 

Faire parler les données pour mieux décider

La première chose à avoir en tête est que la qualité de l’information et la cohérence des données sont des critères indispensables pour optimiser l’efficacité énergétique. L’entreprise doit disposer de données précises et à jour pour pouvoir gérer parfaitement bâtiments et équipements. Mise en place de stratégies de réduction des consommations énergétiques, de maintien des niveaux de service, de plans de maintenance préventive permettant de réduire les coûts d’exploitation, ou encore de reporting client sur les engagements de résultats sont autant d’enjeux qui illustrent l’importance primordiale de l’exploitation des données. Et en la matière, les technologies smart changent la donne. Chaudières, éclairage, ascenseurs, etc. : il est désormais possible d’analyser à distance et en temps réel l’état des installations et leurs consommations. Charge alors au Fmer de les piloter pour maximiser les performances. Ceci, bien sûr, en complément des interventions sur site qui restent indispensables pour arbitrer les usages énergétiques des bâtiments et le confort des occupants. La sécurité des flux de données est une priorité pour toute entreprise. Elle se doit d’être en pointe dans ce domaine pour protéger les échanges d’informations.

 

Le comptage communiquant

S’il était nécessaire auparavant d’instrumenter à des coûts élevés un bâtiment, il est aujourd’hui possible de récupérer des données simplement. Il existe en effet des systèmes intelligents basés sur des technologies non intrusives. À partir d’un seul point de comptage, ils permettent de désagréger la courbe de charge électrique d’un bâtiment pour évaluer la consommation d’énergie et le profil de chaque catégorie d’équipements. Les données recueillies peuvent être transmises en temps réel, traitées par des algorithmes autoapprenants puis restituées via une plateforme Internet. Ces solutions sobres et fiables permettent de standardiser, de collecter massivement des données énergétiques, et d’améliorer la mesure des consommations énergétiques, avec à la clef, une identification facilitée d’actions de performance énergétique adaptées pour chaque bâtiment.

 

Connecter les environnements et mobiliser les occupants

Enfin, mobiliser les occupants d’un immeuble est un des leviers performants pour réaliser des économies d’énergie. Et là encore, les nouvelles technologies permettent de repenser les modes de sensibilisation des occupants, afin d’obtenir un changement durable des pratiques. Le facility manager pourra s’appuyer sur sa maîtrise des technologies smart pour mettre au point des solutions adaptées. Cela peut par exemple passer par une plateforme web restituant les résultats obtenus par les usagers mettant en pratique des écogestes, avec un suivi très précis des impacts sur les consommations d’énergie… Cette dernière pourra également servir de support pour mobiliser les occupants via du gaming et des challenges internes ludiques et pédagogiques… Des « e-community managers » animant l’ensemble. En brisant la routine, ce type de dispositifs, adaptables en fonction du contexte et des enjeux de l’entreprise, permet d’obtenir d’excellents résultats.

 

Et demain ?

De nombreuses solutions innovantes vont voir le jour dans les mois et années à venir dans les métiers de services, notamment dans les domaines de l’efficacité énergétique et de la production d’énergies décentralisées. La communication entre objets (le fait de relier à un même système d’information des équipements divers) est une grande avancée qui permet déjà des applications très concrètes comme le suivi en temps réel de la performance énergétique de tout un parc immobilier. Mais nous n’en sommes encore qu’au début du champ des possibles. Le pilotage à distance d’installations de plus en plus complexes permet d’avoir un réel gain de productivité et de technicité sur les régulations. Un premier enjeu est donc de maîtriser parfaitement les potentialités de l’échange de données pour mettre au point des systèmes de régulation sophistiqués. Un autre réside dans la sécurité de ces systèmes. Ce qui représente un point primordial ! Les données échangées doivent être protégées, de même que le pilotage à distance des installations. Ce qui est certain, c’est que le big data et la connectivité en temps réel seront bientôt couplés à des programmes intelligents, des algorithmes intégrés qui permettront d’améliorer considérablement la prise de décision et de réduire toujours plus l’impact environnemental des bâtiments, des quartiers… et des territoires. Des nouveaux métiers vont se développer et des partenariats innovants entre des start-up, des universitaires, des industriels, des collectivités locales vont de plus en plus voir le jour dans une logique d’open innovation, sans oublier bien évidemment le rôle croissant du citoyen… De quoi permettre aux bâtiments tertiaires d’améliorer leur performance énergétique efficacement et durablement… pour le bénéfice de tous !

* Les données enregistrées sur site sont visualisées à distance


L'EXPERT

Engie Cofely est un intégrateur de solutions technologiques qui s’illustre par une forte compétence en ingénierie énergétique, en gestion de bâtiments, d’installations et d’équipements, avec ses équipes d’ingénieurs, de techniciens et d’informaticiens. L’entreprise est en permanence à la recherche de technologies nouvelles mises au point par des start-up ou de grands groupes internationaux. Jean-Luc Delseray est le directeur délégué et de la performance opérationnelle au sein de la direction régionale facilities solutions.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Solutions

    Mieux gérer sa mobilité

    Dans le cadre d’un plan de déplacements d’entreprise, une société peut définir et mettre en œuvre un ensemble de solutions concrètes pour faciliter la mobilité de ses salariés. En voitures, en transports en commun, en vélos mais aussi à pieds… ...

    21 septembre 2017

  • Avis d'expert

    Les possibilités de la lumière connectée

    Elément présent dans tout bureau, l’éclairage devient connecté, permettant de collecter de nombreuses données pouvant s’avérer très utiles dans la vie et la gestion d’un bâtiment... Explications avec François Darsy, de Philips Lighting France.

    1 septembre 2017

  • Déplacements

    Repenser la mobilité en entreprise

    L’émergence des nouveaux modes de travail n’est pas un phénomène affectant uniquement les taux d’occupation des bureaux : elle induit également une évolution des pratiques en matière de mobilité. Retour sur les enjeux de la mobilité pour les ...

    1 septembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...
  • 1 janvier 2016

Services et Produits

Sélections thématiques