Immobilier et exploitation

Label Energie Carbone

En route vers les nouvelles normes

| 2 mai 2017 |

Le Thémis développé par Icade, récemment labellisé
Après les normes BBC, l’expérimentation du label Energie Carbone vise à instaurer une nouvelle norme de construction.

Fin 2016, l’Etat lançait l’expérimentation du label Energie Positive & Réduction Carbone, aussi appelé E+C (lire encadré ci-dessous). Cette future réglementation environnementale des bâtiments neufs prévoit de renforcer la réglementation actuellement en vigueur (RT 2012) par deux indicateurs : l’indicateur bilan Bepos ainsi que l’indicateur bas carbone portant sur un seuil maximal d’émissions de gaz à effet de serre.

Le volet Bepos comporte 4 niveaux, adaptés à l’ensemble des typologies, des situations géographiques ou climatiques, des vecteurs énergétiques ou modes constructifs et vise à réduire la part non renouvelable des énergies consommées par un bâti et des systèmes performants. Le renforcement de la production d’énergies renouvelables par le bâtiment, favorisera l’autoconsommation et l’export d’électricité renouvelable dans les réseaux locaux.

Le volet carbone compte 2 niveaux de valeurs maxi d’émissions total de gaz à effet de serre sur l’ensemble du cycle de vie. Pour chacun de ces 2 niveaux, une valeur spécifique aux matériaux et équipements de construction est fixée.

 

Une première référence en tertiaire

Après les premiers mois d’expérimentation, sept opérations ont d’ores et déjà été labellisées. Parmi elles, l’immeuble tertiaire Themis d’Icade, qui atteint le niveau Carbone 2, le plus exigeant en matière de bilan carbone. Cet immeuble de bureaux  de 10 655 m² situé dans le quartier des Batignolles, en plein 17ème arrondissement parisien et certifié par Certivéa, est en cours de chantier. Sa livraison est prévue pour le premier trimestre 2018. Son système constructif est mixte en bois béton et l'énergie sera produite par géothermie (raccordement au chauffage urbain). Il atteint le niveau Energie 2 qui vise une consommation d'énergie inférieure de 30 % par rapport à la RT 2012. Pour les bureaux, le niveau Carbone 2 correspond à des émissions estimées entre 900 et 1 100 kgCO2/m² sur le cycle de vie du bâtiment (secteur tertiaire).

 

 

Le label « Énergie positive et réduction carbone »

Le nouveau Label E+C- certifie le respect des bonnes pratiques énergétiques et environnementales. Composé d’un critère « Energie » et d’un critère « Carbone », il permet au maître d’ouvrage de choisir la combinaison adéquate en fonction des spécificités du territoire, des typologies de bâtiments, et des coûts induits. Les bâtiments « BEPOS » visent à réduire la consommation d’énergie non renouvelable par un bâti et des systèmes performants. Le renforcement de la production d’énergies renouvelables par le bâtiment, favorise l’auto-consommation et l’injection d’électricité renouvelable dans les réseaux locaux. L’empreinte carbone est prise en compte dès la construction. L’objectif est d’améliorer la performance environnementale du bâtiment en s’appuyant sur une réduction des impacts environnementaux tout au long du cycle de vie.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Fiche pratique

    Un environnement de travail biophilique en quatre étapes

    Avec 75 % d’urbains à l’horizon 2050, le rapport des citadins au vivant est vital. Tant de surfaces intérieures et extérieures restent à aménager et à animer ! Zoom sur quatre conseils pratiques, pour un environnement de travail biophilique.

    1 mai 2017

  • Moment Factory

    Welcome to the jungle

    C’est dans l’ancien quartier industriel de Montréal que Moment Factory, studio de multimédia, a choisi d’emménager ses bureaux et studios de création. Et plus précisément, dans une ancienne manufacture en brique reconvertie en espaces de travail. ...

    24 avril 2017

  • Halte aux mauvaises postures !

    Au bureau, pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques, des solutions existent ! Les sièges, bras et autres accessoires garantissent l’ergonomie du poste de travail et s’adaptent aux nouvelles méthodes de travail. Sélection.

    24 avril 2017

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué
    21 février 2017
    Avec près de 300 exposants, le Salon des achats et de l’environnement de travail devrait confirmer plus que jamais son rayonnement auprès des DET, directions achats et des directions immobilières. En 2016, 9 968 visiteurs avaient parcouru les allées du salon pour trouver ...
  • Publi-communiqué
    21 février 2017
    La qualité de vie au bureau représente pour les dirigeants, un véritable levier de performance mais aussi une source de bien–être pour ses collaborateurs. Seconde en Europe après l’Allemagne, la France investit plus d’un milliard d’euros dans ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...

Services et Produits

Sélections thématiques