Immobilier et exploitation

Véolia : un nouveau siège pour se repenser

| 22 février 2017 |

crédit des photographies : Photothèque Véolia / C. Majani
Début février, Véolia a inauguré le V, son nouveau siège social. Il parachève la transformation stratégique de Veolia en une seule entreprise réunissant ses trois métiers : l’eau, les déchets et l’énergie.

Avec sa conception architecturale soucieuse de l’environnement, son ouverture sur l’extérieur et son intégration au territoire, le bâtiment imaginé par l’architecte Dietmar Feichtinger a vocation à regrouper les collaborateurs de dix de ses sites franciliens au sein d’un seul et unique siège. « Fédérateur de lien social et socle de la mutation de nos modes de management, il symbolise la maison commune des 2200 collaborateurs qui y travaillent chaque jour ainsi que celle de nos 174 000 collaborateurs dans le monde. Miroir de notre identité, il incarne la vitrine de nos métiers, de nos activités et de nos missions pour l’ensemble de nos parties-prenantes », se réjouit le groupe. 

La décision de ce déménagement vers des bureaux neufs avait été prise en 2009. En 2011, le groupe acte sa destination : ce sera Aubervilliers. Les premiers collaborateurs investissent leurs bureaux en octobre 2016.

 

 

Vers le collaboratif

Au total, ce sont près de 143 entreprises (50 de premier rang et 93 de deuxième rang) et 43 corps de métiers qui auront pris part au projet et l’auront rendu possible. L’ensemble a été pensé pour créer du lien entre les collaborateurs. Réunis dans un même lieu de travail mais aussi d’échange et de partage, les habitudes de chacun évoluent : la tendance est au collectif pour plus de créativité et de réactivité. La variété des espaces de travail permet à chacun des salariés d’expérimenter d'autres manières de travailler et d’interagir. Il favorise la cohésion et représente un puissant levier des modes de management du groupe. En bref, le V se veut le symbole de la transformation de Veolia. Une vitrine de ses savoir-faire, en phase avec ses ambitions.

Organisé sur huit niveaux de superstructure et trois d'infrastructure, il accueille dans ses niveaux bas les espaces communs, les accueils, un centre de conférence et les espaces de restauration notamment, sur lesquels sont placés les espaces de bureaux. Les escaliers profitent de la lumière naturelle et permettent des liaisons aisées entre chaque niveau. Leur usage est privilégié, ils constituent de véritables lieux d’échanges. Les espaces tertiaires s'organisent dans les niveaux supérieurs. Flexibles, modulables et permettant le travail en groupe ou individuel, des espaces multiples visent à favoriser la convivialité, la collaboration et la circulation des idées. Il repose sur une occupation flexible de l’espace, par l’alternance de zones privées et communes, ouvertes et cloisonnées, opaques et transparentes.

 

 

Vue sur jardins

Située au rez-de-chaussée, l’atrium est directement accessible depuis le hall principal. Le foyer se trouve en partie centrale, avec de part et d’autre un auditorium, des salles de réunion et la salle du conseil. La restauration se trouve en rez-de-jardin. L’ensemble est ouvert sur de vastes jardins, proposant des espaces de restauration extérieurs et une continuité visuelle entre les deux patios. Des salles de réunion sont également disposées autour des jardins. L’espace de restauration et les jardins attenants servent d’espace de travail en dehors des heures du déjeuner.

En effet, les architectes ont souhaité placer le végétal au cœur de leur réalisation. Le végétal est présent à chaque strate du bâtiment et crée différentes ambiances: des jardins au rez-de-jardin sur pleine terre avec des arbres de hautes tiges, des terrasses plantées au 1er et 2e étages et des toitures végétalisées. Il est le fil conducteur du projet et lui a valu sa sélection en tant que projet pilote pour le nouveau label Biodivercity, un label de performance écologique qui valorise la biodiversité dans les constructions. Cette performance récompense quatre axes majeurs pris en compte par Veolia : mise en place d’un système de management de projet, conception et mise en œuvre d’une architecture écologique valorisant le vivant et intégrant les continuités écologiques locales, caractéristiques écologiques du site et bénéfices tirés par les usagers et riverains, en terme de bien-être, d’esthétique et d’apprentissage de la nature. Le choix des espèces végétales a été fait en collaboration avec un écologue pour garantir un choix d’espèces indigènes, nécessitant un minimum d’entretien et favorisant la biodiversité.

 

 

 

L’extérieur multiplie les usages

Ces espaces végétalisés sont rendus accessibles afin que les utilisateurs puissent : se restaurer (patios ouverts sur le restaurant d’entreprise), travailler (larges terrasses plantées accessibles depuis les bureaux pour s’isoler et travailler en extérieur), se réunir (la terrasse plantée peut accueillir des événements, présentations) ou se détendre en profitant de la vue…

 

 

 

 

 

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Immobilier tertiaire : cap sur le serviciel

    Lentement mais sûrement, l’immobilier tertiaire fait sa mue, en même temps que les usages, modes de travail et besoins des entreprises évoluent. À l’avenir, ces dernières ne voudront certainement plus seulement des mètres carrés, mais plutôt un ...

    1 avril 2020

  • Créer la rencontre : le défi du projet d'aménagement du Club Med

    Après une année de travaux en site occupé, le siège social du Club Med, dans le 19e arrondis­sement de Paris, fait peau neuve. Au pro­gramme de ce projet d'aménagement très attendu : le passage au flex office pour 40 % des salariés, la mise en ...

    1 février 2020

  • L'IoT pour mieux gérer les espaces

    Recrutement continu, récente intégration des équipes de OuiBus… BlaBlaCar est en perpétuel mouvement. Pour assurer une gestion optimale de ses espaces et salles de réunion en temps réel, la start-up a déployé dans ses locaux un système ...

    1 février 2020

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué Weyou Group
    5 juin 2020
    La période singulière que nous venons de vivre a-t-elle modifiée durablementnotre rapport à l'entreprise et au travail? Quels impacts et quel avenirpour les espaces de travail? Quels protocoles pour la protection descollaborateurs? Quels nouveaux services leur proposer?Les ...
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...

Services et Produits