Profession

Covid-19 : recommandations sanitaires pour les entreprises

DOHEN, Julie | 23 mars 2020 |

La situation actuelle de pandémie impose une vigilance renforcée de la part des entreprises. Elles doivent plus que jamais s’assurer de la sécurité et de la santé des salariés. Pour ce faire, le code du travail impose à l’employeur de prendre les mesures nécessaires. Par où commencer ? Que faire en cas de contamination d’un salarié ? L’Arseg rappelle quelques bonnes pratiques.


Dans le cadre du travail, les règles et mesures d’hygiène reposent sur les obligations des chefs d’établissements et sur les bonnes pratiques des collaborateurs. En pleine pandémie de Covid-19, la vigilance est plus que jamais d’actualité. L’entreprise doit en premier lieu procéder à une évaluation du risque professionnel pour réduire au maximum les risques de contagion sur le lieu de travail. Elle doit tenir compte d’une part, des modalités de contamination (voies directes et indirectes) et de l’autre, de la notion de contact étroit (cadre de travail et activités à risque). Cette évaluation doit être retranscrite dans le document unique d’évaluation des risques pour prévoir les actions de prévention, d’information et de communication et pour définir la mise en place de moyens adaptés.

En matière de prévention, les consignes sont désormais connues de tous : limiter les rassemblements et déplacements professionnels, mettre en place de nouvelles mesures particulières concernant la propreté des locaux, prendre des mesures « barrières » concernant les salariés qui sont en contact direct avec le public (accueil en entreprise, courrier-courses par exemple) et enfin, ne pas oublier de communiquer et informer. Pour ce faire, les chefs d’établissements peuvent désigner un responsable chargé de suivre l’évolution de la maladie, mettre en place un système pour assurer des réponses rapides aux questions du personnel ou encore adopter une attitude réactive face à la propagation de rumeurs.

 

Cas de contamination d’un collaborateur dans les locaux

Si toutefois, un cas de contamination est confirmé au sein d’une entreprise, l’Arseg rappelle plusieurs bonnes pratiques. Dans un premier temps, il faut… attendre ! Le virus pouvant survivre environ trois heures sur les surfaces sèches, le mieux est de respecter ce délai de latence, une fois le salarié contaminé sorti de la zone.

Ensuite, plusieurs actions doivent être menées :

- Equiper les personnes qui se chargeront du nettoyage des locaux avec une blouse à usage unique et des gants de ménage.
- Nettoyer les sols et les surfaces avec un bandeau de lavage à usage unique et avec un produit détergent, rincer à l’eau avec un autre bandeau à usage unique et laisser sécher.
- Désinfecter les sols et surfaces à l’eau de javel diluée, toujours avec un nouveau bandeau à usage unique.
- Jeter les déchets produits par la personne contaminée.

 

Pour plus d’informations et de recommandations sanitaires, vous pouvez consulter directement la fiche « L’essentiel sur… les règles et mesures d’hygiène en entreprise » éditée par l’Arseg.

 

 

Retrouvez aussi nos autres articles dédiés à l'actualité Covid-19



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...

Services et Produits