Aménagement et équipements

Baromètre Actineo

Le bureau fermé n'est pas mort !

La rédac | 9 novembre 2017 |

© Olivier Ouadah
Actineo publie la nouvelle édition de son baromètre. Interrogeant plus de 1 200 salariés, il permet de dresser un état des lieux des tendances en termes d’aménagement tertiaire, et dans le même temps, de balayer certaines idées reçues…

Cela n’aura échappé à personne… On entend de plus en plus parler de flex office. Mais si le sujet fait le buzz, s’agit-t-il pour autant d’un mouvement de fond ? D’après le baromètre réalisé cette année par Sociovision pour le compte d’Actineo, les postes non attribués ne concerneraient à ce jour que 6 % des actifs travaillant dans un bureau. 65 % travaillent toujours dans un bureau fermé (dont 32 % dans un bureau individuel et 33 % dans un bureau fermé collectif) et 29 % dans un espace collectif ouvert. Quant aux modes de travail, 50 % déclarent travailler majoritairement en équipe, 46 % majoritairement seuls et 4 % en mode projet. On note également l’arrivée, encore timide, d’autres espaces, plus informels. Si les salles de repos et/ou de détente apparaissent désormais comme « incontournables » tout comme les coins café, d’autres seraient aussi « très attendus » par les salariés mais encore peu présents pour l’heure dans les entreprises. Parmi eux, les jardins, espaces verts et cafétérias (seulement 20 % des personnes interrogées en disposent). Ou encore les espaces de coworking ou d’innovation type fablab (5 %). Sans oublier ce que les salariés considèrent comme des « petits plus », comme les bibliothèques (10 % des actifs interrogés en disposent), les conciergeries (7 %) ou encore les salles de sport (6 %).

 

Des salariés majoritairement satisfaits

Comme cela semblait déjà se dessiner depuis quelque temps maintenant, la corrélation entre aménagement des espaces tertiaires et qualité de vie au travail se confirme. 95 % des salariés pensent que l’espace de travail est important pour leur santé et 93 % pour leur bien-être. Et bonne nouvelle, ils sont 80 % à se dire globalement satisfaits de leur qualité de vie au travail ! La première source de satisfaction se trouve dans les relations humaines : 87 % sont satisfaits de leur relation entre collègues et avec les personnes qu’ils encadrent. En revanche, ils ne sont (que) 76 % à se dire satisfaits des relations avec les managers. Au-delà des relations, les salariés apprécient aussi le fait de pouvoir coopérer (79 %), s’isoler pour travailler seul (73 %) ou encore télétravailler (61 %). 

Quant aux équipements et espaces, ils semblent remporter là aussi l’adhésion ! 80 % sont satisfaits de la disponibilité des salles de réunion, 79 % de l’espace à mis disposition pour travailler, 78 % des équipements (ordinateur, tablette, réseau…), 75 % de la qualité du mobilier ou encore 74 % des espaces dédiés au travail collectif. Des chiffres légèrement en baisse, toute proportion gardée, dès qu’il s’agit d’évoquer les éléments liés au bien-être : 69 % se disent satisfaits des espaces extérieurs accessibles, 68 % de la restauration et 62 % de la présence de bulles de confidentialité à proximité du poste de travail.

 


Au-delà des frontières du bureau

Avec les nouveaux modes d’organisation et de travail, les salariés se retrouvent de plus en plus mobiles et nomades. C’est déjà le cas pour 48 % d’entre eux, qui disent travailler parfois hors des locaux de leur entreprise. Que ce soit à leur domicile (48 %), dans les restaurants/cafés (51 %), les transports en commun (42 %), les hôtels (39 %), ou encore les espaces voyageurs (36 %). Les tiers-lieux font eux aussi déjà partie de la réalité de travail pour environ un quart des actifs. Ces derniers privilégient les espaces de coworking (31 % contre 15 % en 2015), les fablabs (23 % contre 12 % en 2015) et les incubateurs d’innovation (23 % également contre 11 % en 2015). Et deux utilisateurs sur trois sont globalement satisfaits de l’aménagement de ces tiers-lieux (décoration et design, qualité de l’éclairage, acoustique, température…).

 

" 87 % des salariés souhaitent disposer d’un poste de travail attribué "

 

Dessine-moi l’espace de travail idéal…

Enfin, quand on demande aux salariés français de se projeter et d’imaginer leur espace de travail idéal, ils sont 57 % à visualiser… un bureau individuel fermé ! 39 % lui préféreraient un bureau collectif de petite taille et 29 % un espace ouvert, avec des bulles de confidentialité et des salles de réunions de proximité en libre accès. Quant à la question des postes attribués ou non, le verdict est sans appel : 87 % souhaitent disposer d’un poste de travail attribué. Une tendance toutefois plus nuancée chez les 15-24 ans parmi l’ensemble des actifs : 58 % pourraient envisager un bureau non attribué, à condition d’avoir tout de même accès à un espace de travail avec tous les outils dont ils ont besoin. Enfin, selon les salariés travaillant dans un bureau, l’espace de travail idéal doit être conçu pour améliorer le travail d’équipe et la collaboration avec les autres (46 %), apporter des bienfaits en termes de santé et bien-être (42 %) et enfin, améliorer les performances individuelles en termes de production et de concentration (41%). Des informations utiles à l’heure où de nombreuses entreprises se posent la question du flex office…

Actineo Infographie



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Solutions

    Mieux gérer sa mobilité

    Dans le cadre d’un plan de déplacements d’entreprise, une société peut définir et mettre en œuvre un ensemble de solutions concrètes pour faciliter la mobilité de ses salariés. En voitures, en transports en commun, en vélos mais aussi à pieds… ...

    21 septembre 2017

  • Avis d'expert

    Les possibilités de la lumière connectée

    Elément présent dans tout bureau, l’éclairage devient connecté, permettant de collecter de nombreuses données pouvant s’avérer très utiles dans la vie et la gestion d’un bâtiment... Explications avec François Darsy, de Philips Lighting France.

    1 septembre 2017

  • Déplacements

    Repenser la mobilité en entreprise

    L’émergence des nouveaux modes de travail n’est pas un phénomène affectant uniquement les taux d’occupation des bureaux : elle induit également une évolution des pratiques en matière de mobilité. Retour sur les enjeux de la mobilité pour les ...

    1 septembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...
  • 1 mars 2016
    Le facility management est un secteur d’avenir porteur de centaines de milliers d’emplois en France. L’état des lieux chiffré du secteur du FM révèle qu’aujourd’hui, le marché global des activités de services aux entreprises représente, côté ...
  • 1 janvier 2016

Services et Produits

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques