Aménagement et équipements

Étude

Les nouvelles formes de travail ne convainquent pas les Français

La rédac | 4 décembre 2018 |

.

L’édition 2018 du « Baromètre Opinion Way et CD&B de la relation entre l’environnement de travail et le bien-être des salariés » révèle que les manières de travailler des cadres urbains demeurent loin du quotidien des Français. Ces derniers restent majoritairement sceptiques devant des innovations qui ne semblent pas être adaptées à leur réalité et leurs besoins.

Aujourd’hui, dans les entreprises de plus de 100 salariés *, près de ¾ des Français (72 %) travaillent dans des espaces partagés (coworking exclu). Mais loin du mythe du « tout open-space », ces derniers travaillent majoritairement (59 %) dans des bureaux fermés : individuels pour 22 %, avec moins de 5 personnes pour 28% et avec plus de 5 personnes pour 9 %. De fait, l’open space n’est une réalité que pour 35 % des Français salariés interrogés dans des entreprises de 100 salariés et plus. Des proportions globalement stables depuis le lancement du baromètre CD&B et Opinion Way en octobre 2015.

Par ailleurs, le coworking, souvent présenté comme « le futur des espaces de travail » ou une « révolution pour l’immobilier de bureau » reste ultra-minoritaire. En effet, si ce mode de travail jouit d’une forte notoriété (77 % des répondants en ont entendu parler), il ne concerne que peu de salariés : 86 % des répondants ne le pratiquent pas, 17 % n’y voient aucun avantage. Il en résulte que pour 70 % des Français, ce mode de travail sera amené à se développer, mais seulement dans certains types d’entreprises spécifiques. Les autres formes de travail, quant à elles, convainquent encore moins. Les salariés français aujourd’hui sont 66 % à n’avoir jamais entendu parler du desk-sharing, 71 % pour le flex-office. Et parmi ceux qui connaissent, peu adhèrent. En témoigne le fait que 54 % des personnes sachant ce qu’est le desk-sharing en ont une opinion négative. Le flex-office jouit d’une image un peu plus positive, les salariés en ayant déjà entendu parler ne sont que 35 % à en avoir une image négative. Pour autant, le fait que ces 2 modes de travail soient généralement mis en place en parallèle pose des questions additionnelles quant à la connaissance réelle de ces modes d’organisations par les Français. Enfin, le desk-sharing est perçu comme étant destiné à se développer uniquement dans certains types d’entreprises (56 %), bien qu’une proportion en légère augmentation (29 %, +4) considère qu’il ne s’agit d’une mode vouée à disparaitre.

 

Plus d’un an après sa facilitation, le télétravail reste une pratique marginale

Le télétravail jouit d’une image globalement très favorable. Ainsi, 88 % des salariés interrogés ont une vision positive de sa facilitation par la loi, 68 % pensent que cela peut donner la possibilité de télétravailler plus – une croissance de 10 points comparé à l’an dernier - et 84 % en font une évolution inévitable des manières de travailler. Mais là encore, la perception reste très écartée de la réalité quotidienne des Français. En témoignent les 61 % de salariés d’entreprises de plus de 100 personnes qui ne télétravaillent jamais. Un chiffre à mettre en perspective avec les 12 % seulement de salariés qui choisiraient spontanément de travailler depuis chez eux en télétravail si on leur donnait le choix (comparable à ceux qui choisissent spontanément l’open space : 14 %).

 

L'espace de travail idéal des Français : un lieu où ils se sentent bien et reconnus

Quand on leur pose la question, les salariés français sont clairs sur leurs attentes : ils veulent un bureau fermé avec moins de 5 personnes (65 %), avec une légère préférence pour le bureau individuel, que 37 % désirent. Leur lieu de travail doit tout simplement être un endroit où l’on se sent bien, pour soi et avec les autres. De fait, ils sont 57 % à considérer que ce doit être plutôt « un lieu de vie », 59 % à le considérer comme un endroit « pour eux », avec un bureau attitré (68 %) et qui permet plutôt les « interactions physiques » (51 %). Ils estiment ainsi qu’un bon espace de travail doit être « confortable » pour 82 % des répondants, « pratique » pour 80 % d’entre eux (dont 42 % qui en font le critère le plus important) et « convivial » pour 66 %.

 

 

* L’enquête a été menée en octobre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 018 salariés de bureau d’entreprises de 100 salariés et plus, regroupés sur le même site.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Mélange des genres

    Îlink : une mixité des usages à l’échelle d’un quartier

    Le projet immobilier Îlink a permis de créer un nouveau quartier à Nantes, où se côtoient logements, bureaux et commerces.

    12 novembre 2018

  • Immobilier inclusif

    Silex 1 mêle bureaux, commerces et services

    Silex 1, situé à deux pas de la gare et du centre commercial de la Part-Dieu à Lyon, abrite les bureaux de BNP Paribas et Axxes, ainsi qu’un espace de coworking Nextdoor. Livré par Covivio début 2017, il revisite les codes de l’immeuble tertiaire.

    6 novembre 2018

  • Visite en images

    Un loft à l'esprit industriel

    Créée en 2016, la start-up spécialisée dans la photographie profession­nelle, Meero est en pleine croissance. Ses bureaux dans un loft en plein coeur de Paris sont à l'image de son univers: colorés et lumineux dans un décor industriel.

    1 novembre 2018

Dossiers de la rédaction
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...
  • 1 avril 2016
    Conscientes de l’impact que le projet d’aménagement peut avoir sur leur fonctionnement et leur performance, les entreprises le conçoivent désormais comme un véritable projet d’entreprise. Cela sous-entend qu’elles vont asseoir autour de la table ...

Services et Produits