ACTUALITES

PUBLI-INFORMATION

Des ascenseurs intelligents, pour être plus performants

Kone | 7 octobre 2019 |

L’ascenseur le plus efficace n’est pas le plus rapide, mais celui qui optimise les temps de trajet et réduit l’attente de l’ascenseur. Alors aujourd’hui, les ascenseurs sont dotés de fonctionnalités intelligentes, pour rationaliser les usages et les trajets entre les étages. Ils peuvent même aller bien au-delà : en intégrant également le contrôle d’accès, c’est toute la circulation des occupants et des visiteurs d’un immeuble de bureau qui est fluidifiée. Et en s’appuyant sur les services connectés, les flux et leurs évolutions peuvent être connus en temps réel.

L’optimisation des flux de personnes, une nécessité croissante

Dans le monde entier les villes poussent en hauteur, accueillant des bâtiments toujours plus haut. Mais pas question d’imposer aux occupants des temps d’attente et de trajet démesurés lorsqu’ils circulent entre les étages. Pourtant, la solution n’est pas de rendre les ascenseurs plus rapides : il faut rationnaliser leur fonctionnement.

Pour cela, des fonctionnalités intelligentes ont été développées et intégrées aux équipements. KONE par exemple a élaboré des algorithmes complexes, capables de prioriser certaines parties du bâtiment ou certains trajets aux heures de pointe. Mieux encore, l’ascensoriste propose un pilotage intelligent de l’ascenseur, capable rechercher en temps réel les trajets optimisés, en réponse à un appel. Concrètement, le classique ascenseur omnibus laisse la place à un ascenseur intelligent qui tient compte de l’étage choisi par chaque passager et du nombre de passagers en attente à chaque étage (grâce à un pré-enregistrement des destinations). Cela permet d’orienter les passagers vers un ascenseur en fonction de leur destination, et donc de regrouper Les personnes allant au même étage. Résultat : un nombre d'arrêts intermédiaires réduit (et plus de fluidité), et des ascenseurs moins bondés (et plus de confort).


Associer orientation et contrôle d’accès

Pour optimiser la circulation non seulement entre les étages, mais aussi à l’échelle de tout le bâtiment, il faut lever d’autres « obstacles » qui entravent les flux de personnes : le contrôle d’accès et l’orientation des visiteurs. Ainsi, traditionnellement, un visiteur dans un immeuble de bureaux doit se présenter à l’accueil, pour soit obtenir un badge et se faire indiquer l’étage et le bureau à rejoindre, soit faire prévenir son interlocuteur et attendre qu’il vienne le chercher. Pour éviter ces contraintes chronophages, le contrôle d’accès et l’optimisation des ascenseurs sont réunis, afin d’accompagner le visiteur de l’entrée jusqu’au bureau de son interlocuteur. Par exemple, le badge personnalisé remis à un visiteur va à la fois le guider et lui préparer un trajet optimisé : l’ascenseur à emprunter lui sera indiqué lorsqu’il badgera, il sera amené automatiquement au bon étage, sans risque d’erreur…


Les services connectés au service de l’analyse des flux

Associer orientation et contrôle d’accès participe à une nouvelle optimisation des flux au cœur des immeubles de bureaux. Mais d’autres technologies sont aussi mises à contribution comme, chez KONE, les services connectés. En effet, pour optimiser la circulation des personnes, il faut la comprendre. Il est donc indispensable de réaliser en amont une analyse des flux, en étudiant la façon dont les occupants et visiteurs se déplacent, au fil de la journée, au sein de l’immeuble (voir encadré). Si cette étude se fait habituellement en amont (et ponctuellement) d’une optimisation, KONE a décidé d’aller plus loin. Pour étudier ces flux – et leur évolution, au fil de la vie du bâtiment – le constructeur a décidé d’exploiter les données collectées par ses ascenseurs connectés. Les services connectés 24/7 ont été mis en place pour proposer une maintenance prédictive. Mais toutes les informations transmises par de nombreux capteurs, sur le fonctionnement de l’ascenseur et son usage, peuvent être analysés avec un nouveau regard : pour mieux appréhender les flux de personnes. Des informations précieuses pour optimiser la circulation !

 

Ce publi-information a été rédigé par KONE. Vous souhaitez en proposer un : en savoir plus

 

La circulation des personnes : un équilibre fragile

Les flux de personnes au sein d’un bâtiment dépendent de nombreux paramètres :

• du nombre de personnes dans l’immeuble et de leur rôle (un agent de maintenance se déplacera plus qu’un agent administratif),

• de la disposition des lieux de passage, des espaces et des équipements partagés (la cafétéria, les zones d’accueil des visiteurs, les salles de réunion ou les photocopieuses…),

• des habitudes des occupants (sortent-ils tous déjeuner à l’extérieur par exemple ?)

• des pics de fréquentation et de déplacement (heures d’arrivée, de déjeuner, de sortie, de livraison…),

• etc. Même la répartition des espaces impacte la circulation des personnes, et la sollicitation des ascenseurs. Par exemple ? Lorsqu’une nouvelle entreprise s’installe dans un bâtiment, remplaçant les bureaux individuels par de vastes open spaces et de multiples salles de réunion, tous les flux sont bouleversés. De même, lorsque l’entreprise décide de remplacer les petits espaces de pause de chaque étage par une plus confortable cafétéria unique qui favorise les échanges dans le bâtiment, les ascenseurs sont soudainement plus sollicités. Dans de tels cas, c’est toute la circulation des personnes qui est à repenser… et le fonctionnement des ascenseurs à reprogrammer ! L’optimisation ne peut en effet se concevoir que « sur mesure », et suivre les évolutions des usages et habitudes.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Inscription

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • CONFÉRENCE

    Les outils numériques bousculent l’environnement de travail

    Workplace Magazine organise son premier Lab digital, une conférence consacrée à la transformation digitale de l'environnement de travail. Rendez-vous le 26 septembre 2019 à Wellio Montmartre, Paris 18.

    10 juillet 2019

  • Environnement

    Le numérique, pas (encore) écologique

    Invisible, inaudible, inodore, la pollution numérique n'en est pas moins insignifiante. Au-delà des data centers et des matières premières utilisées dans la fabrica­tion d'appareils connectés, les usages digitaux des uns et des autres ébranlent ...

    1 juillet 2019

  • Conférence

    Transformation des espaces de travail : entre opportunités et nouveaux risques

    L’équipe Workplace Magazine vous invite le mardi 25 juin à 9h à Spaces Les Halles, Paris, afin d’échanger lors d’une conférence sur la thématique de la transformation des espaces de travail. L'occasion d'aborder les opportunités liées à ces ...

    15 mai 2019

Dossiers de la rédaction
  • Nouveaux espaces
    28 février 2019
    De nouveaux concepts d'espaces de travail s'imposent aujourd'hui dans le secteur tertiaire. Si les terminologies varient, les objectifs, eux, sont souvent similaires: répondre à un besoin grandissant de collaboration, de création et d'innovation dans les entreprises. Tour ...
  • Immobilier inclusif
    5 novembre 2018
    Constitutif de la ville, le bâtiment de bureaux tend aujourd'hui à interagir avec son territoire. Une ouverture largement impulsée par les collectivités mais également par les nouveaux modes de travail. Le digital accompagne cette tendance qui devrait gagner du terrain dans ...
  • Aménagement
    10 septembre 2018
    L'aménagement des espaces de bureaux a connu une grande métamorphose ces dernières décennies. Zoom sur 10 tendances repérées par la rédaction au fil des reportages, visites de bureaux et portfolios...
  • Mobilité en entreprise
    1 septembre 2017
    En avril dernier, lors d’un club Développement durable, l’Arseg posait la question des enjeux et impacts des nouveaux modes de travail sur la mobilité durable. En effet, les modes de travail se transforment portés par des technologies de l’information ...
  • 6 février 2017
    En 6 ans, le nombre de tiers-lieux en France a été multiplié par 3 ! Preuve que la demande est forte et que les nouvelles organisations de travail se déploient. Désormais, les indépendants en recherche d’un environnement de travail agréable et les start-up en quête ...

Services et Produits